Municipales à Paris : la ministre Agnès Pannier-Runacher annonce sa "candidature dans le 16e arrondissement"

Après Marlène Schiappa (Egalité entre les femmes et les hommes) dans le 14e arrondissement, et avant, sans doute, Agnès Buzyn (Solidarités et Santé), c'est au tour de leur collègue Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des finances d'officialiser sa candidature à Paris sur les listes du candidat macroniste, Benjamin Griveaux. Pour la ministre, ce sera donc le 16e, bastion de la droite parisienne. Elle y a grandi et y vit depuis 2011, et y fut la créatrice et l'animatrice de La République en marche jusqu'à son arrivée au gouvernement. 

Lire aussi : Arrondissement par arrondissement, parti par parti, voici les têtes de liste à Paris

Votre nom est évoqué pour une candidature à Paris. Avez-vous pris votre décision?
Oui, je serai candidate sur la liste de rassemblement menée par Hanna Sebbah, dans le 16e arrondissement. C'est un choix naturel pour moi car je suis aux origines de LREM dans cet arrondissement, j'en étais la première référente et j'y ai fait les campagnes présidentielle et législative. Depuis mon passage de témoin à mon successeur à l’été 2017, je suis restée attentive à ce territoire. J'ai continué à militer dans des porte-à-porte ou pour les élections européennes. Sur un plan plus personnel, c'est l'arrondissement où je vis depuis 2011, et où j'ai grandi puisque mes parents s'y sont installés en 1985.

Pourquoi être candidate aux municipales, et pas en 2017 aux législatives?
A l'époque, mon objectif était de faire gagner Emman...


Lire la suite sur LeJDD