Mugabe a jusqu'à lundi pour quitter la présidence du Zimbabwe

Le parti au pouvoir au Zimbabwe, la Zanu-PF, a donné à Robert Mugabe jusqu'à midi (10h00 GMT) pour démissionner de la présidence de la République, faute de quoi, une procédure de destitution sera engagée à son encontre, a annoncé dimanche le ministre chargé de la cyber-sécurité, Patrick Chinamasa (photo). /Photo d'archives/REUTERS/Philimon Bulawayo (Reuters)

HARARE (Reuters) - Le parti au pouvoir au Zimbabwe, la Zanu-PF, a donné à Robert Mugabe jusqu'à midi (10h00 GMT) pour démissionner de la présidence de la République, faute de quoi, une procédure de destitution sera engagée à son encontre, a annoncé dimanche le ministre chargé de la cyber-sécurité, Patrick Chinamasa.

Le ministre s'exprimait lors d'un conférence de presse après une réunion extraordinaire du parti au pouvoir à l'issue de laquelle Robert Mugabe a été démis de ses fonctions de président du parti.

Patrick Chinamasa a ajouté qu'Emmerson Mnangagwa, qui a été nommé à la tête de la Zanu-PF en remplacement de Robert Mugabe, allait être désigné comme candidat de la Zanu-PF à la présidence du Zimbabwe.

(MacDonald Dzirutwe; Danielle Rouquié pour le service français)