Mozambique: un père qui voulait vendre ses trois enfants albinos arrêté

Les trois enfants devaient être vendus au Malawi, où des rituels de sorcellerie avec des albinos sont pratiqués. - GIANLUIGI GUERCIA
Les trois enfants devaient être vendus au Malawi, où des rituels de sorcellerie avec des albinos sont pratiqués. - GIANLUIGI GUERCIA

Un père qui voulait vendre ses trois enfants albinos pour que leurs corps soient utilisés dans des pratiques de sorcellerie, a été arrêté dans le nord-ouest du Mozambique avant que la transaction ne soit finalisée, a annoncé ce lundi la police.

Les enfants âgés de 9 à 16 ans

Les policiers de la région de Tete, traversée par le majestueux fleuve Zambèze, ont interpellé le père et l'oncle des trois enfants le week-end dernier, après avoir été alertés par une dénonciation anonyme.

Les trois enfants devaient être vendus au Malawi voisin, pour un montant total équivalent à quelque 38.000 euros, a précisé lors d'une conférence de presse le porte-parole local de la police, Feliciano da Câmara.

Après l'appel anonyme, "nous avons enquêté et il a été possible de sauver les trois enfants, âgés de 9 à 16 ans, qui se trouvaient en captivité", a-t-il encore ajouté, précisant que le père comme l'oncle démentaient toute implication dans ce trafic présumé.

Les albinos, victimes de croyances et de discriminations

En Afrique australe, les albinos sont victimes de discrimination et cibles d'attaques. Des parties de leur corps sont utilisées dans des rituels de sorcellerie, la croyance voulant que cela apporte fortune et santé.

L'albinisme est une maladie génétique caractérisée par une absence totale ou partielle de pigments dans la peau, les cheveux et les yeux.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles