Publicité

Moyen-Orient: nouvelles frappes américaines contre les Houthis au Yémen

Les États-Unis ont mené des frappes contre des cibles liées aux rebelles Houthis du Yémen ce jeudi 18 janvier, rapportent CBS et ABC News. Quelques heures plus tôt, le groupe désigné comme "terroriste" par Washington avait revendiqué une attaque contre un navire américain dans le golfe d'Aden au large du Yémen.

Le commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) avait indiqué que le navire Genco Picardy avait été visé par un drone, sans faire de victimes mais provoquant de légers dommages.

Dans un communiqué, le Centcom confirme avoir visé 14 cibles qui "représentaient une menace imminente pour les navires marchands et les navires de l'armée américaine dans la région".

Perturbation du trafic en mer Rouge

De leur côté, les Houthis promettent de poursuivre les attaques contre les navires en mer Rouge.

"Nous allons continuer à cibler les navires qui se dirigent vers les ports de la Palestine occupée, quelles que soient les agressions américano-britanniques pour tenter de nous en empêcher", a déclaré un responsable des Houthis à la chaîne des rebelles al-Masirah, selon des propos rapportés par l'AFP.

Au large du Yémen, en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, ces rebelles, en guerre depuis près d'une décennie contre le gouvernement yéménite, ciblent des navires marchands qu'ils estiment liés à Israël.

Des actions qu'ils disent conduire en solidarité avec les Palestiniens de Gaza, territoire pilonné et assiégé par l'armée israélienne. La multiplication des attaques des Houthis a provoqué ces derniers jours, en réponse, des frappes américaines et britanniques, visant notamment près de 30 sites au Yémen la semaine dernière.

Article original publié sur BFMTV.com