Publicité

Le mouvement des agriculteurs prend de l'ampleur en Europe

Les blocages continuent à travers la France ce mardi. Les agriculteurs menacent également d'assiéger Paris et de bloquer le marché international de Rungis.

Des actions similaires ont lieu en Belgique, avec notamment le blocage du périphérique d'Anvers. Leurs collègues espagnols ont annoncé rejoindre le mouvement de protestation.

Depuis des semaines, voire des mois, le monde agricole européen est en proie à un large mouvement de protestation. En dehors de certaines lois nationales spécifiques qui mettent les agriculteurs en colère, les revendications sont souvent similaires à travers l'Europe.

Les principaux points de mécontentement concernent les salaires trop bas, la concurrence déloyale de la grande distribution et des pays qui ne font pas partie de l'Union européenne, ou encore les loi environnementales jugées trop contraignantes.

Les retards de versement des aides de la PAC, la Politique agricole commune de l'UE, est également un point de crispation présent depuis des années dans les débats.

Ce mardi, le nouveau Premier ministre français Gabriel Attal a assuré que ces aides seraient versées aux agriculteurs français avant le 15 mars.