Mourinho - Pogba : l’un des deux doit partir (et vite)

PREMIER LEAGUE – Déjà fraîche, la relation entre José Mourinho et Paul Pogba est descendue dans le négatif après la décision de l’entraîneur portugais de retirer à sa star le statut de second capitaine de Manchester United. C’est désormais inéluctable : l’un des deux doit faire ses valises pour le bien du club. 

Pogba ou Mourinho, qui partira en premier ? (photo AFP)

Les supporters de Manchester United sont passés par tous les états en trois jours. D’abord la joie de revoir la légende Sir Alex Ferguson s’installer dans les tribunes d’Old Trafford après ses gros soucis de santé au printemps puis la consternation après la piteuse élimination de leurs favoris en Coupe de la Ligue (1-1, 8 tab à 7) mardi soir, sans Paul Pogba qui n’était pas dans le groupe mancunien.

À lire aussi : Puni par Mourinho, Pogba n’est plus le vice-capitaine de Manchester United

Preuve que tout va mal dans le Nord de l’Angleterre : José Mourinho a choisi d’asseoir une nouvelle fois son autorité. Sa victime préférée s’appelle Paul Pogba. “Je confirme : il ne sera plus le vice-capitaine de l’équipe mais je n’ai aucun problème avec lui, aucune brouille. Je suis le manager, je peux prendre ce genre de décision”, a justifié le Portugais en conférence de presse.

Après le nul face à Wolverhampton (1-1) samedi en Premier League, Pogba a eu le tort d’émettre des doutes sur les consignes de son entraîneur : “À domicile, on devrait attaquer, attaquer et attaquer. C’est ça Old Trafford. Je pense que les adversaires ont peur quand ils voient Manchester United attaquer encore et encore. C’est ça notre erreur. (…) Pourquoi on ne l’a pas fait ? Je ne peux pas vous le dire, je suis joueur, je ne suis pas responsable. Je ne suis pas le manager, je ne peux pas répondre mais il est évident qu’on devrait montrer plus de choses dans le jeu.”

Déjà abîmée, la relation entre José Mourino et Paul Pogba est arrivée à un point de non-retour. Les deux hommes ne se supportent plus comme le montre cette séquence captée à l’entraînement de Manchester United mercredi matin.

Pour le bien de Man United, il est urgent que l’une de ces deux fortes têtes fasse ses valises avant que la situation ne dégénère davantage.

Partir en janvier ? Pogba dit oui
Selon les informations du Daily Mail, le choix de Mourinho de sanctionner Paul Pogba ne serait pas uniquement lié aux déclarations du Français après la (nouvelle) triste performance de MU le week-end dernier. Le journal britannique affirme que le champion du monde aurait signifié à son coach son intention de quitter le club. Une demande également formulée auprès d’Ed Woodward, vice-président de Manchester United. Le joueur de 25 ans serait ainsi prêt à forcer son départ vers le FC Barcelone par le biais de son célèbre agent Mino Raiola. Surtout que depuis cette année, un joueur transféré en cours de saison peut disputer la Ligue des Champions avec deux clubs différents.

Pour Mourinho, l’histoire se répète
Seulement 7e de Premier League, Manchester United compte déjà huit points de retard sur le leader, Liverpool. Si la situation n’a rien d’alarmante, le jeu produit pas MU s’avère plus inquiétant. Comme au Real Madrid ou à Chelsea, la troisième saison du Special One est celle de trop. Celle où le vestiaire, irrité par ses méthodes, se retourne contre lui.

Mais pour le Portugais, un licenciement paraît inenvisageable comme il l’a confié début septembre à la Repubblica : “Ils disent que je suis en danger, mais ne le pense pas… S’ils me renvoient, avez-vous une idée de combien d’argent ils devraient me donner ?”. 

Une chose est certaine : la cohabitation entre Mourinho et son milieu de terrain ne peut pas durer jusqu’à la fin de la saison. Soit les dirigeants confirment José Mourinho et acceptent l’idée de voir Pogba filer une nouvelle fois six ans après son premier départ. Soit ils font confiance à Paul Pogba pour porter Man United et décident de faire un chèque à Mourinho. Pour le remplacer par Zidane, par exemple.