Publicité

Les mots abominables de la mère influenceuse qui abusait de ses enfants

De la gloire des réseaux sociaux à l’enfer de la prison. Ruby Franke, célèbre mère influenceuse américaine a été déclarée coupable de maltraitances sur ses enfants à la suite d’un procès où de nombreux détails choquants ont été révélés. Connue pour avoir tenu une chaîne YouTube qui comptait plusieurs millions d’abonnés et mettait en scène sa famille, la mère a avoué les tortures subies par certains de ses enfants, dont son fils de 12 ans. La semaine dernière, le bureau du procureur du comté de Washington a oublié des documents accablants contre la mère, notamment des écrits trouvés dans le journal intime de la mère.

Elle se concentre notamment sur deux de ses six enfants surnommés « E » et « R » dans son journal. Dans un passage intitulé « Un grand jour pour le diable » daté du 11 juillet 2023, elle raconte avoir forcé son fils à rester sous le soleil. Mais, celui-ci aurait refusé en raison de son « démon intérieur ». Ruby Franke écrit ensuite avoir poussé son fils sous le soleil et l’avoir blessé avec un cactus. « Quand je lui ai piqué le dos avec un cactus, il n’a rien dit. Je l’ai piqué au cou, mais il n’avait l’air de rien sentir. Jodi l’a alors giflé pour le réveiller, alors qu’il semblait en transe », peut-on lire dans un extrait repris par « People ».

« Jodi », pour Jodi Hildebrant, elle aussi condamnée pour les mêmes faits. Collaboratrice et conseillère en santé mentale de Ruby Franke, elles proposaient toutes deux des vidéos de conseils relationnels et parentaux...


Lire la suite sur ParisMatch