Publicité

Deux-roues : bientôt interdit de rouler la nuit dans Paris ?

Après le triplement du stationnement des véhicules lourds dans Paris qui a été voté le week-end dernier, c'est encore une mauvaise nouvelle qui pourrait tomber sur la tête des Parisiennes et des Parisiens qui n'utilisent pas le vélo, le métro ou le bus pour se déplacer dans la capitale.

En effet, certains élus parisiens membre du groupe indépendant et Progressistes souhaitent mener une expérimentation interdisant l'utilisation des motos et scooters thermiques en soirée dans les rues de la capitale.

https://twitter.com/BFMParis/status/1754760557196894322

Une interdiction accompagnée d'aides à l'achat ?

"Le bruit est un fléau majeur, plus de 80 % des Parisiennes et des Parisiens se plaignent du bruit chaque jour. Et c'est vrai qu'un scooter thermique peut réveiller à lui seul la nuit plusieurs milliers de Parisiens", explique au micro de nos confrères de BFM Paris Île-de-France Pierre-Yves Bourzanel, Conseiller de Paris et coprésident du groupe indépendant et Progressistes. Le souhait d'interdire les motos et scooters thermiques entre 22h et 7h du matin sera débattu lors du prochain Conseil de Paris, qui débute aujourd'hui même, le mardi 6 février 2024.
Comme le précise Pierre-Yves Bourzanel, le but n'est pas d'interdire pour interdire, puisque cette décision, si elle est entérinée, pourrait être accompagnée d'aides à l'achat, notamment pour un deux-roues électriques, ou alors un vélo ou un vélo-cargo. Précisons qu'il existe déjà des aides pour les vélos dans la région, avec notamment la prime vélo électrique d’Île-de-France en vigueur depuis le 1er septembre 2023 et qui s’élève à 400 euros maximum. D’autres catégories de vélos ont aussi droit à une subvention.

Lire la suite sur Autoplus