Publicité

Moteur, maniabilité, système… : comment bien choisir un vélo pliant

Compact, léger (tout est relatif), champion de l’intermodalité et des petits appartements, le vélo pliant a plus d’un argument pour conquérir le cœur des citadins et des expatriés (comprendre, celles et ceux qui habitent en banlieue proche des grandes villes). Mais est-ce que c’est vraiment bien ? Est-ce que le vélo pliable est un véritable banger ? Et si oui, comment le choisir ?

Pourquoi choisir un vélo pliant plutôt qu’un vélo classique pour se déplacer ?

Encombrement limité

Compact, le vélo pliant s’avère ainsi moins encombrant à ranger dans un petit espace — d’où sa popularité dans les villes densément peuplées. On peut donc l’entreposer chez soi plus facilement. Le vélo pliable n’en reste pas moins stable. Certains modèles, une fois pliés, s’avèrent moins compacts que d’autres. À vérifier donc au moment de l’achat.

Risque de vol réduit

Forcément, si vous pouvez ranger votre vélo pliant chez vous ou le monter au bureau, vous risquez moins de vous le faire voler dans la rue. Prévoyez une housse de rangement et un chiffon microfibre afin de l’essuyer en cas de pluie. Et d’éviter ainsi de mettre de l’eau et de la boue partout.

Maniabilité

Grâce à ses petites roues (16/20 pouces principalement) et sa géométrie, le vélo pliant est un vélo très maniable qui se faufile aisément entre les voitures ou entre les autres vélos sur les pistes cyclables.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Velo Pliant // Source : Decathlon Conseils sportifs