Publicité

Moselle : un adolescent part à la pêche près de chez lui, il n'y survivra pas

Ce lundi 24 avril, Erwan Carré, âgé de 16 ans, se rend aux abords d'un petit étang, situé en Moselle pour aller pêcher. Mais voilà que le jeune homme ne reviendra pas chez lui. En effet, constant que leur fils n'était pas rentré de sa partie de pêche, ses parents, inquiets, préviennent la gendarmerie. Tout de suite, les forces de l'ordre vont lancer un appel à témoins. Le groupement de gendarmerie départementale de la Moselle se mobilise. Au total, une vingtaine de gendarmes, un hélicoptère, une brigade fluviale, des équipes cynophiles et des motards se rendent sur les lieux de la disparition.

Le lendemain, le vélo du jeune homme est retrouvé près de l'étang. Une heure plus tard, la terrible nouvelle tombe : le corps d'Erwan est découvert. Il a été tué par balle. Son corps a été "dissimulé dans une partie boisée à proximité d'un étang". Il a été recouvert d'un drap blanc. Rapidement, les gendarmes vont rapidement trouver des pistes. Le jeudi, un homme de 24 ans et un de 32 ans sont placés en garde à vue. Selon leurs dires, ils auraient tiré sur l'adolescent de façon accidentelle.

Une cagnotte en ligne pour aider ses parents

D'après les premiers résultats de l'autopsie, Erwan est bien décédé des suites d'un tir de fusil. Mais pour l'instant rien n'indique si le tir a été intentionnel ou accidentel. Si le trentenaire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Grâce à la méthode kangourou, j'ai sauvé mon bébé prématuré après la mort de son jumeau
Il lui dit la pire chose à dire à une femme pendant l'amour
Mort d'Agnès Lassalle : le mari de la professeure poignardée revient sur sa danse lors de l'enterrement
Elle se réveille d'une opération et réalise qu'on lui a retiré son utérus
Wilfried Florentin : le grand espoir de la boxe française tué par balle à 23 ans