Publicité

Russie : le bilan de l’attaque revendiquée par l'EI s'alourdit à 115 morts

Plus de 60 personnes ont été tuées et 115 blessées vendredi soir dans une attaque armée suivie d’un énorme incendie dans une salle de concert de la banlieue de Moscou, qui a été revendiquée par le groupe jihadiste État islamique (EI).

Les forces de l’ordre russes ont indiqué être « à la recherche » des assaillants et les autorités ont averti que le bilan de l’attaque « peut augmenter ».

L’EI, qui a déjà ciblé la Russie à plusieurs reprises, a affirmé sur l’un de ses comptes Telegram que ses combattants « ont attaqué un grand rassemblement […] dans les environs de la capitale russe Moscou ».

L’organisation jihadiste a affirmé que son commando avait ensuite « regagné sa base en toute sécurité ».

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova avait dénoncé auparavant un « attentat terroriste sanglant » et un « crime monstrueux ». L’Ukraine avait rapidement nié toute responsabilité, mettant même en cause les services secrets russes.

Selon le ministre de la Santé Mikhaïl Mourachko, 115 personnes sont hospitalisées, dont cinq enfants. Soixante adultes et un mineur parmi ces blessés sont dans un état grave.

477 secouristes déployés sur les lieux

Cet assaut, dont les médias russes ont commencé à faire état vers 20 h 15 à Moscou (17 h 15 GMT), a été mené par plusieurs individus armés au Crocus City Hall, une salle de concert située à Krasnogorsk, à la sortie nord-ouest de la capitale russe.

Des journalistes de l’AFP ont vu le bâtiment en proie à un vaste incendie, ...


Lire la suite sur ParisMatch