Mort de Valéry Giscard d'Estaing: les unes de la presse saluent l'ancien président

Benjamin Rieth
·1 min de lecture
La mort de Valéry Giscard d'Estaing à la une du Figaro le 3 décembre 2020. - Capture d'écran/BFMTV
La mort de Valéry Giscard d'Estaing à la une du Figaro le 3 décembre 2020. - Capture d'écran/BFMTV

Valéry Giscard d'Estaing est mort mercredi à l'âge de 94 ans, "entouré de sa famille" dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher. L'ancien plus jeune président de la République est mort "des suites du Covid", a indiqué dans un communiqué sa famille.

Sans surprise, l'information est à la une des quotidiens de ce jeudi. De nombreux journaux ont décidé de rendre hommage à l'ex-chef de l'Etat, qui s'est longtemps battu pour la construction européenne. Le Parisien lui dédie ainsi toute sa une avec ce titre: "Giscard, un destin, 1926-2020", tandis que Le Figaro propose une édition en ligne consacré à "Valéry Giscard d'Estaing l'Européen"

Ouest-France a opté, pour sa part, pour un très factuel "Valéry Giscard d'Estaing est mort". Même choix pour le quotidien local L'Ardennais tandis que l'Union titre sur "La mort de Giscard".

La Dépêche du Midi comme la Voix du Nord ont choisi de reprendre la plus célèbre des formules de l'ancien chef d'Etat avec un simple "Au revoir". Une référence à la dernière allocution de Valéry Giscard d'Estaing en tant que président marquée par une séquence interminable qui le voyait s'éloigner de dos tandis que résonnait la Marseillaise.

De son côté, le journal L'Equipe a choisi une autre expression célèbre de l'ancien président, "Le monopole du cœur", pour lui rendre hommage et titrer sur la victoire du PSG en Ligue des champions face à Manchester United.

Article original publié sur BFMTV.com