Publicité

Mort de Thomas à Crépol : la maire de Romans-sur-Isère porte plainte après des menaces de mort

Marie-Hélène Thoraval s'est exprimée à plusieurs reprises depuis la mort du jeune Thomas, poignardé lors d'un bal festif à Crépol (Drôme).  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP
Marie-Hélène Thoraval s'est exprimée à plusieurs reprises depuis la mort du jeune Thomas, poignardé lors d'un bal festif à Crépol (Drôme). - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP

La violence monte d'un cran. Ce jeudi 30 novembre, la maire divers droite de Romans-sur-Isère (Drôme), Marie-Hélène Thoraval, a indiqué chez nos confrères de BFMTV avoir été la cible de menaces de mort et de « décapitation ». Plus tôt dans la semaine, l'élue municipale avait réagi à la mort du jeune Thomas, à Crépol. Le 28 novembre, elle avait estimé qu'un « groupe minoritaire [polluait] la vie de tout le monde ». Un groupe auquel appartiendraient, selon elle, les auteurs des coups mortels sur Thomas, tué lors d'un bal festif dans la ville voisine de Crépol.

« J'ai reçu [mercredi] matin deux appels anonymes qui ont été opérés auprès du standard de la mairie avec un message plutôt qui relevait de l'intimidation, me demandant si je disposais d'une kalachnikov chez moi et si j'avais des gardes du corps », a raconté Marie-Hélène Thoraval ce jeudi. « C'est monté d'un cran dans l'après-midi où à ce moment-là, j'ai reçu un message privé sur Instagram précisant qu'on me prévoyait une décapitation, qu'on jonglerait avec mon crâne et que tout cela serait fait d'ici un mois », a-t-elle ajouté. Avant d'asséner : « C'est une véritable menace du mort. »

�� "On me prévoyait une décapitation"

Marie-Hélène Thoraval, maire DVD de Romans-sur-Isère raconte les menaces de mort dont elle est victime pic.twitter.com/VpbqhlaHnW

— BFMTV (@BFMTV) November 30, 2023 À LIRE AUSSI Crépol, symbole d'une France sous tension

« Il y aura un avant Thomas et un après Thomas »

L'élue a expl [...] Lire la suite