Publicité

Mort de Thomas à Crépol : une dizaine de personnes interpellées

Le jeune Thomas a été tué d'un coup de couteau dans la nuit du 18 au 19 novembre à la sortie d'une salle des fêtes de Crépol dans la Drôme.  - Credit:OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Le jeune Thomas a été tué d'un coup de couteau dans la nuit du 18 au 19 novembre à la sortie d'une salle des fêtes de Crépol dans la Drôme. - Credit:OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

L'enquête se poursuit près de quatre mois après la mort du jeune Thomas à Crépol dans la Drôme. Selon Le Parisien, onze nouvelles personnes, dont un mineur, ont été interpellées ce lundi 11 mars au matin à Grenoble. Elles ont été placées en garde à vue.

Toutes les interpellations ont eu lieu à Romans-sur-Isère ou à proximité immédiate. « Leur garde à vue a pour but d'éclaircir leur rôle précis au cours de la soirée funeste », a indiqué une source proche de l'enquête au quotidien.

Neuf personnes, dont trois mineurs, sont déjà mises en examen dans ce dossier où un jeune homme de 16 ans a été tué d'un coup de couteau dans la nuit du 18 au 19 novembre, à la sortie d'une fête du petit village de Crépol.

Un coup de couteau mortel

L'identité de l'auteur du coup de couteau mortel reste encore à confirmer, rappelle Le Parisien. Le soir du drame, une quinzaine de jeunes originaires de Romans-sur-Isère apprennent la tenue d'un bal dans la petite commune de Crépol et quatre d'entre eux participent à la fête qui vire au drame sous les coups de 2 heures du matin.

À LIRE AUSSI Mort de Thomas à Crépol : neuf jeunes en examen, les mobiles encore flousÀ ce moment-là, une altercation éclate dans la salle entre un jeune de Crépol et un des fêtards venu de Romans-sur-Isère, avant que la situation ne dégénère à l'extérieur, sur le parking. Les deux garçons ont été rejoints par leurs groupes respectifs entraînant une rixe. Dans les deux camps, les blessures sont nombreuses.

Appelés su [...] Lire la suite