Publicité

Mort de Shanon, 13 ans : les deux complices du violeur présumé remis en liberté

Le 6 mars, Shanon, une adolescente de 13 ans scolarisée au collège Simone Veil de Cauffry, est sauvagement agressée et violée dans la commune voisine de Rantigny. La violence de l'attaque la laisse dans un état grave, et elle succombe à ses blessures trois semaines plus tard, après avoir été plongée dans un coma artificiel, explique BFM TV. Trois personnes sont interpellées : le violeur présumé, un jeune homme de 18 ans, ainsi que deux amis et complices potentiels, un homme de 18 ans et une adolescente mineure. Le 19 mars, le pôle criminel de Senlis est saisi de l'affaire. Le violeur présumé est placé en détention provisoire, tandis que ses deux complices sont mis en examen pour "abstention volontaire d'empêcher un crime". Mais quelques jours plus tard, coup de théâtre : les deux complices sont remis en liberté. L'homme majeur est placé sous contrôle judiciaire, et l'adolescente mineure sous mesure éducative judiciaire provisoire.

L'enquête se poursuit et devra apporter des réponses

Suite au décès de Shanon, une autopsie médico-légale doit avoir lieu afin de déterminer précisément les causes de la mort de la jeune fille. Depuis son agression, l'adolescente était en état de mort cérébrale et c'est sa mère qui a dû prendre la décision de débrancher sa fille. "Tu te rends compte, on me demande de tuer l'enfant que j'ai mis au monde" avait-elle dit à la maire de Cauffry, Virginie Garnier. D'après les premiers éléments de l'enquête, (...)

Lire la suite sur Closer

Donald Trump atteint de démence ? Ces 4 signes qui ne trompent pas, selon un spécialiste
TÉMOIGNAGE. "Mes parents claquent mon héritage sur des plages paradisiaques, à mon grand regret"
Quel miel fait pousser les cheveux ?
Princesse Anne au bord du burnout : le prince Harry et Meghan Markle invités à prendre la relève ?
Plus belle la vie : une star de la série placée en garde à vue après une violente agression