Publicité

Mort de Shane MacGowan, le chanteur des Pogues est décédé à l’âge de 65 ans

L’épouse de Shane MacGowan a annoncé le décès du chanteur des Pogues, connu notamment pour le titre "Fairytale of New York". Il était sur le point de fêter ses 66 ans.

CULTURE - Une légende pour tout un peuple. Shane MacGowan, le chanteur du groupe de punk celtique The Pogues, est mort à l’âge de 65 ans après une longue maladie, a annoncé son épouse jeudi 30 novembre 2023. Shane MacGowan avait été hospitalisé à plusieurs reprises depuis le mois de juillet.

Son épouse Victoria Mary Clarke a posté un long message d’hommage sur Instagram. « Je suis bénie au-delà des mots de l’avoir rencontré et de l’avoir aimé et d’avoir été aimé de façon infinie et inconditionnelle par lui (...) Il n’y a aucun moyen de décrire la perte que je ressens (...) Merci merci merci merci pour ta présence dans ce monde, tu l’as rendu si lumineux et tu as donné tellement de joie à tant de gens avec ton cœur, ton âme et ta musique. Tu vivras dans mon cœur pour toujours ».

Le chanteur dont la carrière a été marquée par son addiction à l’alcool, était sobre depuis plusieurs années. Il avait été hospitalisé à plusieurs reprises pour différentes raisons. En décembre 2022, son épouse avait posté une photo de lui en fauteuil roulant sur Twitter.

La voix des Irlandais

Le président irlandais Michael D. Higgins, lui a rendu hommage et a rappelé l’empreinte que Shane MacGowan a eue dans le monde de la musique et plus encore.

« Shane restera dans les mémoires comme l’un des plus grands paroliers de la musique », a-t-il déclaré dans communiqué relayé par l’AFP. Ses chansons étaient « des poèmes parfaitement rédigés », a-t-il ajouté.

Né en Angleterre le 25 décembre 1957 de parents irlandais, Shane MacGowan était connu pour ses chansons racontant la vie des Irlandais et de la diaspora irlandaise.

Il a fondé en 1982 le groupe The Pogues. Il jouait alors dans les pubs des ballades irlandaises interprétées à cent à l’heure par des musiciens mélangeant allègrement rythmes irlandais et énergie des punks. Alliant légendes celtiques et ivrognerie, The Pogues est devenu dans les années 1980 la voix politique des jeunes immigrés irlandais à Londres, anti-Thatcher et anti-censure.

Le plus grand succès commercial des Pogues est « Fairytale of New York », un duo de 1987 entre Shane MacGowan et Kirsty MacColl devenu un classique de Noël teinté de folklore irlandais.

À voir également sur Le HuffPost :

  

Dolly Parton trop sexy à 77 ans ? Stars et fans fustigent les commentaires âgistes

Harry Styles se rase la tête et crée la surprise chez ses fans

VIDÉO - Le dernier amour de Christophe, Bénédicte La Capria, raconte la fin de vie du chanteur : "Il ne pouvait plus sortir de son lit, il ne mangeait plus"