Mort du saxophoniste Andrew Woolfolk, membre emblématique d'Earth, Wind & Fire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le saxophoniste Andrew Woolfolk de Earth, Wind & Fire en 1981 - Capture d'écran YouTube -  Earth, Wind & Fire: Live In Concert
Le saxophoniste Andrew Woolfolk de Earth, Wind & Fire en 1981 - Capture d'écran YouTube - Earth, Wind & Fire: Live In Concert

Le saxophoniste Andrew Woolfolk, membre emblématique du groupe de jazz-funk Earth, Wind & Fire, est mort cette semaine à l'âge de 71 ans des suites d'une maladie, a annoncé sur son compte Instagram Philip Bailey, le chanteur de la formation.

"Je l'ai rencontré au lycée. Nous sommes rapidement devenus amis et musiciens. Andrew Paul Woolfolk était son nom. Nous venons de le perdre après six ans de bataille contre la maladie. Il s'en est allé vers l'éternité, du monde des mourants au monde des vivants", a indiqué Philip Bailey sur le réseau social.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"Un homme avec beaucoup de style"

"J'ai de grands souvenirs de lui. Il avait un grand talent. Il était drôle. Il avait l'esprit de compétition et beaucoup de répartie. Et c'était un homme avec beaucoup de style. On se voit de l'autre côté, mon ami", a-t-il ajouté.

Andrew Woolfolk avait rejoint Earth, Wind & Fire en 1972, avant de quitter le groupe une première fois en 1985, puis d'y faire un retour entre 1987 et 1993.

Andrew Woolfolk a participé à l'âge d'or du groupe, qui compose dans les années 1970 et 1980 ses plus grands tubes, de Shining Star (1975) à Let's Groove (1981), en passant par Fantasy (1978), September (1978) et Boogie Wonderland (1979).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles