Publicité

"Mort du roi Charles III": l'ambassade du Royaume-Uni en Ukraine obligée de démentir une fausse nouvelle

Des rumeurs évoquant la mort du roi Charles III ont provoqué la colère vive de l'ambassade du Royaume-Uni en Ukraine ces dernières heures. Ces fausses informations, qui ont circulé en masse sur les réseaux sociaux et dans certains médias russes ce lundi 18 mars, a fini par déclencher une déclaration officielle de l'ambassade britannique en Ukraine.

"Le roi Charles III de Grande-Bretagne est décédé à l'âge de 75 ans, selon les médias", rapportait par exemple l'agence de presse russe Spoutnik.

"Nous souhaitons vous informer que la nouvelle concernant la mort du roi Charles III est fausse", a répondu sur le réseau social l'ambassade, dans un message écrit sur un ton rouge vif.

Un emballement de fake-news

Comme le note le Daily Mail, l'agence de presse officielle russe RIA Novosti a corrigé sa dépêche initiale, tout en admettant qu'il était basé sur des "rumeurs". "Le service de presse du palais de Buckingham a démenti les rumeurs de RIA Novosti sur la mort du roi Charles III", souligne un message du média de propagande.

Ces informations erronées relayées en masse arrivent dans un double contexte. D'abord, les déclarations de David Cameron, le ministre des Affaires étrangères britanniques, qui s'est exprimé sur la réélection de Vladimir Poutine, ce dimanche soir. Il avait commenté des élections qui n'avaient l'air ni "libres" ni "équitables".

Autre point de contexte, les rumeurs agitées autour de la famille royale, plutôt concentrées autour de la princesse de Galles, Kate Middleton. Les couacs de communication se sont enchaînés autour de la tête couronnée, laissant les médias britanniques imaginer tous les scénarios possibles.

Article original publié sur BFMTV.com