Publicité

Mort de Robert Badinter : L’hommage national sera présidé au ministère de la Justice par Emmanuel Macron

L’hommage national à Robert Badinter aura lieu mercredi 14 février à 12 heures au ministère de la Justice, place Vendôme.

JUSTICE - Le symbole sera fort. Au lendemain de la mort à 95 ans de Robert Badinter, l’Élysée a communiqué samedi 10 février les premiers détails de l’hommage national annoncé par Emmanuel Macron. Comme franceinfo l’a révélé, la cérémonie aura lieu, non pas aux Invalides comme cela se passe très fréquemment, mais devant le ministère de la Justice.

Mort de Robert Badinter : la gauche demande son entrée au Panthéon

Elle se déroulera place Vendôme mercredi 14 février à la mi-journée et sera bien évidemment présidée par le chef de l’État.

C’est dans ce ministère que Robert Badinter a marqué la vie politique française et l’histoire de la justice française. Nommé par François Mitterrand en 1981 alors qu’il est avocat, il fait de l’abolition de la peine de mort son combat premier. La loi d’abolition est votée à l’automne de cette année-là. Par la suite, il n’aura eu de cesse pour lutter pour l’abolition universelle de la peine capitale.

Un recueil de condoléances au ministère de la Justice

Son bilan ne se résume pas à cette loi. L’AFP rappelle « qu’en août 1982, il fait voter la dépénalisation de l’homosexualité. À son actif aussi, la suppression des quartiers de haute sécurité, l’accès des justiciables français à la Cour européenne des droits de l’homme ou une loi sur l’indemnisation des victimes d’accidents de la circulation ».

Depuis vendredi, le ministère de la Justice rend hommage à l’un de ses plus illustres locataires. Son lointain successeur, Éric Dupond-Moretti a ouvert jusqu’à dimanche les portes de la Chancellerie aux anonymes qui souhaitent lui rendre hommage en ouvrant un recueil de condoléances. « Ce garde des Sceaux visionnaire laisse un vide à la hauteur de son héritage : incommensurable », a souligné l’actuel ministre.

À voir également sur Le HuffPost :

La mort de Robert Badinter provoque une avalanche d’hommages dans la classe politique

Mort de Robert Badinter : Roger Bontems et Patrick Henry, les deux procès qui ont façonné son combat

VIDÉO - Mort de Robert Badinter : une vie de combat contre la peine de mort et l'antisémitisme