Publicité

Mort de Nicholas Lloyd Webber, compositeur et fils d'Andrew Lloyd Webber, à l'âge de 43 ans

Andrew Lloyd Webber en décembre 2019 - Jamie McCarthy - Getty Images North America - Getty Images via AFP
Andrew Lloyd Webber en décembre 2019 - Jamie McCarthy - Getty Images North America - Getty Images via AFP

Nicholas Lloyd Webber, fils d'Andrew Lloyd Webber, est mort samedi dans le sud de l'Angleterre des suites d'un cancer de l'estomac à l'âge de 43 ans. Le compositeur britannique, à l'origine de comédies musicales cultes telles que Cats et Le Fantôme de l'Opéra, l'a lui-même annoncé sur Twitter.

"Je suis dévasté de devoir annoncer que mon fils bien-aimé Nick est mort, il y a quelques heures, à l'hôpital de Basingstoke", a-t-il écrit. "Toute sa famille est réunie et nous sommes tous totalement perdus."

Andrew Lloyd Webber, 75 ans, avait publié une vidéo jeudi afin de donner des nouvelles de l'état de santé de son fils, atteint d'une pneumonie "due à son épouvantable cancer". "On l'emmène dans un centre de soins palliatifs", y déclarait-il notamment.

18 mois de lutte

Né en 1979, Nicholas Lloyd Webber avait lui aussi embrassé une carrière musicale, travaillant comme compositeur et producteur. Comme le rapporte Sky News, il a travaillé pour la production et mis en scène une version musicale du Petit prince sur les planches.

Sa casquette de producteur lu a valu une nomination aux Grammy Awards en 2022: il a contribué au disque de la dernière production de son père, Bad Cinderella, nommé dans la catégorie meilleur album de comédie musicale cette année-là. Son cancer avait été diagnostiqué il y a 18 mois.

Il était le deuxième des deux enfants qu'Andrew Lloyd Webber a eu au cours de son premier mariage. Le compositeur s'est remarié deux fois et a eu trois enfants supplémentaires avec sa troisième compagne.

Andrew Lloyd Webber est l'un des rares artistes à avoir atteint le statut d'EGOT, salué par les Emmy Awards (un trophée), les Grammy Awards (trois), les Oscars (un) et les Tony Awards (six). Le roi Charles III lui a demandé d'écrire un titre pour son couronnement.

Article original publié sur BFMTV.com