Publicité

Mort de Navalny : l’ambassadeur de France en Russie, Pierre Levy, se joint aux commémorations

L’ambassadeur de France en Russie Pierre Levy dépose des fleurs pour le défunt leader de l’opposition russe Alexei Navalny à la Pierre Solovetsky, à Moscou le 19 février 2024.
ALEXANDER NEMENOV / AFP L’ambassadeur de France en Russie Pierre Levy dépose des fleurs pour le défunt leader de l’opposition russe Alexei Navalny à la Pierre Solovetsky, à Moscou le 19 février 2024.

INTERNATIONAL - Il est venu silencieusement déposer quelques roses rouges sur la neige. Ce lundi 19 février, l’ambassadeur de France en Russie s’est joint aux dizaines de Russes venus honorer la mémoire de l’opposant à Vladimir Poutine, Alexei Navalny, mort en prison vendredi. Un hommage rendu sur un lieu très symbolique de Moscou : la Pierre Solovetsky.

La mort de Navalny en Russie, un « message d’alerte » à tous les opposants, selon cette experte

Ce monument, érigé en souvenir des victimes de la répression politique perpétrée par l’Union soviétique, est désormais l’un des rares lieux de rendez-vous symbolique de recueillement à la mémoire de l’opposant russe, alors que les autorités russes refusent toujours de donner à la famille l’accès à son corps.

Entre vendredi et lundi, près de 400 personnes ont été interpellées en Russie et au moins 150 ont été condamnées à de courtes peines de prison pour avoir allumé des bougies ou déposé des fleurs à la mémoire du charismatique militant anticorruption, selon des organisations de défense des droits. Cependant l’hommage rendu ce lundi n’a pas été interrompu par la police.

Le geste de Pierre Levy traduit un choix diplomatique fort

Dans un tel contexte, la présence de Pierre Levy sur ce monument, qui se trouve par ailleurs en face du siège des services de renseignement russe (FSB), est un geste diplomatique à la symbolique très forte. Le diplomate français avait été convoqué par le Kremlin à la mi-janvier pour répondre de « l’implication croissante » de Paris dans la guerre en Ukraine.

Son déplacement en hommage à Navalny s’inscrit dans la suite de la réaction d’Emmanuel Macron à l’annonce de la mort de l’opposant russe ce vendredi : « Dans la Russie d’aujourd’hui, on met les esprits libres au goulag et on les y condamne à la mort. Colère et indignation. Je salue la mémoire d’Alexeï Navalny, son engagement, son courage », avait-il écrit sur X (ex-Twitter).

Les Occidentaux tiennent les autorités russes pour responsables de la mort de l’opposant de 47 ans, survenue dans une prison reculée de l’Arctique où il purgeait une peine de 19 ans, le tout après avoir survécu à un empoisonnement en 2020 dont il accusait le Kremlin. De son côté, le pouvoir russe a conservé le silence.

Ce lundi, le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a simplement qualifié les accusations et remarques suspicieuses relatives à la mort de l’opposant d’« odieuses », assurant qu’une enquête est en cours sur les conditions de la mort de l’opposant. Plusieurs pays, dont la France, ont convoqué leurs ambassadeurs Russes suite à l’annonce de la mort d’Alexei Navalny.

À voir également sur Le HuffPost :

Mort d’Alexeï Navalny : l’accès à son corps encore refusé à ses proches par les enquêteurs, ce que l’on sait

Bono rend hommage à Alexeï Navalny lors d’un concert de son groupe U2 à Las Vegas