Publicité

Mort de Navalny : un accord pour échanger l’opposant était « dans sa phase finale » avant sa mort

Selon son équipe, l'opposant à Vladimir Poutine, mort en prison, était sur le point d'être libéré grâce à un échange de prisonniers.  - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA
Selon son équipe, l'opposant à Vladimir Poutine, mort en prison, était sur le point d'être libéré grâce à un échange de prisonniers. - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA

Un échange était-il sur le point d'aboutir ? C'est ce que pense ce lundi l'équipe d'Alexeï Navalny, d'après qui un accord pour échanger l'opposant était « en cours et dans sa phase finale » avec les autorités russes avant sa mort en prison il y a un peu plus d'une semaine. Selon Maria Pevtchikh, une collaboratrice de l'opposant, Alexeï Navalny aurait dû être échangé en compagnie de « deux citoyens américains » détenus par Moscou contre un Russe emprisonné en Allemagne.

« J'ai reçu la confirmation que les négociations étaient en cours et dans leur phase finale », a-t-elle ajouté, assurant que l'opposant « aurait dû être libéré dans les jours à venir ». Selon Maria Pevtchikh, son équipe « travaillait » depuis deux ans à « sortir » Alexeï Navalny de prison « à tout prix », sur la base d'un échange d'« espions russes contre des prisonniers politiques » détenus en Russie. Washington et Berlin étaient au courant, a-t-elle assuré, sans préciser exactement le rôle des deux chancelleries dans les discussions.

Des circonstances floues

Après plusieurs mois sans avancées, l'accord « avait été remis sur la table en décembre » 2023, a affirmé Maria Pevtchikh dans une vidéo. Selon elle, Vadim Krassikov, condamné à la réclusion à perpétuité pour l'assassinat en 2019 dans un parc de Berlin d'un ancien séparatiste tchétchène, devait être inclus dans cet échange de prisonniers.

À LIRE AUSSI Mort de Navalny : que se passe-t-il autour du corps de l'opposant ?

Selon la justice allem [...] Lire la suite