Publicité

Mort de Marwan Berreni : la version à contre-courant du patron du club où il se trouvait avant le drame

Le 12 octobre 2023, plus de trois mois après sa disparition, le corps sans vie de Marwan Berreni était finalement retrouvé dans une maison abandonnée située à Corcelles-en-Beaujolais. Le 6 décembre 2023, le documentaire Marwan Berreni, La mort terrible de l’acteur de Plus belle la vie - Que s’est-il vraiment passé ?, était diffusé sur W9. Les journalistes sont revenus sur la soirée du 3 août 2023, où il se serait rendu dans une discothèque, le club 400, à Mâcon. Plusieurs détails de cette soirée ne seraient pas cohérents. Le patron du club avait expliqué que le comédien était arrivé à l'ouverture de son établissement, soit à 23 heures et qu'il ne serait resté que 10 minutes. Sauf qu'à 22h30, Marwan Berreni avait envoyé un message à un de ses amis pour lui dire qu'il était au club 400 alors que l'établissement n'était donc pas ouvert. Il aurait donc menti à son ami alors qu'il lui avait indiqué qu'il passait une très bonne soirée en discothèque. Selon les déclarations du patron des lieux, Marwan Berreni était seul et est reparti seul après avoir bu un verre alors qu'il n'y avait personne dans la boîte. Lorsqu'il avait quitté le restaurant, le même soir juste avant, l'ancien comédien de Plus belle la vie, avait expliqué qu'il voulait rentrer chez lui parce qu'il était fatigué.

Pourquoi Marwan Berreni s'est rendu dans cette boîte de nuit durant seulement quelques minutes

Seulement, il semblerait que ce n'était pas vrai puisqu'il (...)

Lire la suite sur Closer

Jade et Joy Hallyday surexposées ? Cette franche mise au point sur leur utilisation des réseaux sociaux
Johnny Hallyday : “Si seulement je pouvais…”, ces photos bouleversantes dévoilées par sa fille Jade
Disparition d’Estelle Mouzin : "Je croisais…", pourquoi sa mère a quitté la France depuis longtemps
Joshua Jackson (Dawson) en couple avec une célèbre actrice oscarisée trois mois après son divorce ?
Elle brûle une serveuse après un geste indigne, la justice trouve une sanction parfaite