Publicité

Mort de Marie Trintignant : "comme Amber Heard…", une spécialiste jette un pavé dans la mare

C'est une véritable tragédie qui a eu lieu dans un hôtel de Vilnius, en Lituanie, le 26 juillet 2003. Alors en couple, Marie Trintignant et Bertrand Cantat se seraient fortement disputés avant que la comédienne termine au sol, inconsciente. Quelques heures plus tard, les pompiers interviennent et elle est transférée en urgence en France. Finalement, Marie Trintignant meurt le 1er août 2003 dans une clinique de Neuilly-sur-Seine, à l’âge de 41 ans. De son côté, Bertrand Cantat sera jugé en Lituanie et condamné, en mars 2004, à huit ans de prison pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Six mois plus tard, il sera transféré dans une prison française à Muret. Il sera libéré en conditionnelle le 15 octobre 2007 avant que son contrôle judiciaire ne prenne fin en juillet 2010. Plus de vingt ans après la mort tragique de la fille de Nadine Trintignant, nos confrères du Parisien Week-end ont décidé de revenir sur le traitement médiatique qui lui a été réservé. Malgré le rapport d'autopsie accablant, qui vient totalement démentir la version du chanteur, de nombreux médias se sont montrés complaisants. "Comme Amber Heard (ex-femme de Johnny Depp, qu’elle a accusé de violences), elle n’était pas la victime idéale, a ainsi déclaré l’historienne Christelle Taraud, qui a dirigé l’ouvrage Fémini­cides (La Découverte). Rapidement s’est mise en place une idée de responsabilité partagée." Après plusieurs mois (...)

Lire la suite sur Closer

Wahid Bouzidi est mort : l’humoriste de 45 ans n’a pas survécu à son AVC
Meghan et Harry : ce "royal tour" surprise qui va ruiner leur tranquillité
Gad Elmaleh : ce “syndrome du blédard” qui le fait souffrir depuis son enfance
Mort de Gérard Clerc : son frère Julien Clerc dévasté, ce geste touchant fait après son concert hommage
Jessica Thivenin et Thibault Garcia : leur retour en France vire à la catastrophe, "On a été détourné !"