Mort de Maradona : Une dizaine de professionnels de santé jugés pour homicide involontaire

Abaca

Rebondissement dans le dossier Maradona. Les circonstances de la mort de l’ancienne star du foot, décédée d’une crise cardiaque en 2020, à l’âge de 60 ans, sont en effet obscures, selon un juge de San Isidro, une ville près de Buenos Aires. Il confirme qu’un procès aurait lieu pour huit professionnels de santé, accusés de négligences. Un neurochirurgien et médecin de famille, un médecin clinicien, une psychiatre, une psychologue, un responsable infirmier et des infirmiers font notamment partie des suspects qui seront jugés pour homicide involontaire. La date du procès n’est pas encore été fixée. En avril dernier, le parquet a sollicité la tenue de ce procès et a souligné les manquements du corps médical dans la prise en charge de l’ancien attaquant de Naples. Les suspects, au nombre de huit, seront jugés pour "homicide simple avec dol éventuel", rapporte Le Parisien. Cette infraction est caractérisée lorsqu’une personne se montre négligente alors qu’elle est consciente des risques mortels qu’elle fait encourir à quelqu’un.

À lire également

"Sa disparition me bouleverse vraiment" : l'hommage émouvant de Bernard Tapie à Diego Maradona

Les peines de prison pour ce type d’infraction sont comprises entr...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles