Mort de Mahsa Amini : la chronologie de la révolte en Iran

- Dans le coma après son arrestation - Le jeudi 15 septembre, des défenseurs des droits de l'Homme rapportent qu'une iranienne de 22 as est dans le coma après avoir été arrêtée deux jours plus tôt à Téhéran par la police des moeurs. Mahsa Amini visitait la capitale iranienne avec sa famille quand elle a été arrêtée par cette unité spéciale de la police notamment chargée de faire appliquer l'obligation de porter le voile. La police de Téhéran assure que la jeune femme a été "prise subitement d'un problème cardiaque". Le président iranien Ebrahim Raïssi demande l'ouverture d'une enquête. À lire aussi Mahsa Amini, martyre de la cause des femmes en Iran - Décès "suspect" - Mahsa Amini décède à l'hôpital le lendemain, après trois jours de coma. L'ONG Amnesty International exhorte à traduire en justice les responsables de son décès jugé "suspect", se faisant l'écho d'accusations "de torture et d'autres mauvais traitements". Des militants assurent que la victime a reçu un coup