Publicité

Mort de l'actrice Frances Sternhagen, vue dans "Sex & The City", à l'âge de 93 ans

La comédienne vue dans des séries comme Sex & The City ou Urgences est morte lundi de causes naturelles. Elle a exercé aussi bien sur les planches que sur le grand et le petit écran.

L'actrice américaine Frances Sternhagen, connue autant pour ses performances sur scène qu'à l'écran, est morte à 93 ans, comme l'a annoncé sa famille à CNN. Elle avait notamment joué un personnage central de la saison 3 de Sex & The City: la froide et autoritaire Bunny MacDougal, mère de Trey (Kyle MacLachlan), le premier époux de Charlotte (Kristin Davis).

"Nous vous annonçons avec une grande tristesse que notre chère mère, l'actrice Frances Sternhagen, est morte paisiblement de causes naturelles à New Rochelle, dans l'État de New York, le 27 novembre", peut-on lire.

"Elle laisse derrière elle ses six enfants, ses neuf petits-enfants et deux arrière-petits-enfants", ajoute le communiqué. "Une célébration de sa carrière et de sa vie remarquables est prévue pour la mi-janvier, aux alentours de son 94e anniversaire. Nous continuons à être inspirés par son amour et sa vie."

Du théâtre aux écrans

Née le 13 janvier 1930 à Washington, Frances Sternhagen a entamé sa carrière en enseignant la comédie, le chant et la danse dans le Massachussetts, selon le média américain. C'est en 1955 qu'elle a fait ses premiers pas à Broadway, dans la pièce The Skin of Our Teeth.

C'est sans doute son travail sur les planches qui lui a apporté la reconnaissance la plus importante. Dans les années 1970, elle a notamment joué dans les pièces de théâtre The Good Doctor, Equus, ou encore La Maison du lac. En outre, elle a été nommée à sept reprises aux Tony Awards, les Oscars du théâtre, et en a remporté trois.

Sur grand écran, elle est apparue dans Misery, film de Rob Reiner adapté du roman de Stephen King, dans The Mist de Frank Darabont, autre adaptation de l'auteur, ou encore dans Julie et Julia de Nora Ephron.

"Une vie vécue de manière si riche"

Ses participations à des téléfilms et séries sont très nombreuses: on l'a notamment vue dans Cheers, Urgences, Becker, Parenthood ou encore The Closer: L.A.: enquêtes prioritaires.

Son rôle dans Sex & the City, entre 2000 et 2002, lui a valu une nomination au Emmy Awards 2002 dans la catégorie meilleure actrice invitée dans une série comique. Elle avait également été nommée à cette cérémonie en 1991 et 1992 pour la série Cheers.

"Envole-toi, Frannie", a écrit John Carlin, l'un de ses fils, sur Instagram. Le rideau tombe sur une vie vécue de manière si riche, passionnée, humble et généreuse."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Charlélie Couture : "J’ai fait 2000 concerts, 25 disques, j’ai vendu des millions d’albums, mais jamais je n’ai été même nominé aux Victoires de la Musique"