Publicité

Mort de l’actrice Micheline Presle : la doyenne du cinéma français avait 101 ans

La doyenne du cinéma français, l'actrice Micheline Presle, s’est éteintes à l'âge de 101 ans, a annoncé son gendre Olivier Bomsel. "Micheline s'est éteinte paisiblement, à la Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne" dans le Val-de-Marne, a-t-il déclaré, ajoutant que les obsèques se dérouleront dans l'intimité.

Née à Paris en août 1922, elle aura tourné plus de 150 films, se laissant porter par ses rencontres avec des géants du cinéma tels que George Pabst, Alain Resnais, ou encore Abel Gance. Parmi ses collaborations les plus marquantes, on compte des films comme "Boule de suif" (1945) de Christian-Jaque, et surtout "Le Diable au corps" (1947) de Claude Autant-Lara avec Gérard Philippe.

Micheline Presle était une des trois stars préférées des Français aux côtés de Danielle Darrieux et Michèle Morgan. Son talent et son élégance ont marqué plusieurs générations de cinéphiles, et elle a laissé derrière elle un héritage cinématographique impressionnant. Du "Paradis perdu" d'Abel Gance à "Félicie Nanteuil" de Marc Allégret, en passant par "Falbalas" de Jacques Becker, son talent a illuminé l'écran à maintes reprises. Elle a su également apporter sa touche dans des rôles comiques, tels que celui de Perle Germain-Joubert dans "Le Baron de l'écluse" de Jean Delannoy, aux côtés de Jean Gabin.

À lire également

The Office : L'acteur Ewen MacIntosh est mort à 50 ans

En 1950, Micheline Presle quitte la France pour les États-Unis par amour pour son époux Bill Marshall, acteur et producteur, qui avait été précédemment marié à Michèle Morgan. À Hollywood, elle trouve peu d'opportunités de travail, malgré une collaboration avec Fritz Lang sur "Guérillas aux Philippines" (1950), qu'elle considère comme son projet le moins satisfaisant. Lorsque Joseph L. Mankiewicz lui offre un rôle dans "L’Affaire Cicéron", elle est enceinte de sa fille Tonie Marshall, et doit céder le rôle à Danielle Darrieux.

De retour en France après son divorce, Micheline Presle constate qu'elle n'est plus aussi sollicitée qu'avant. Dans son livre d'entretiens avec Serge Toubiana, L’Arrièr...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi