Publicité

Mort de Kelvin Kiptum : l’immense tristesse du monde de l’athlétisme

Kelvin Kiptum, ici remportant le marathon de Londres en Angleterre, le 23 avril 2023.
JUSTIN TALLIS / AFP Kelvin Kiptum, ici remportant le marathon de Londres en Angleterre, le 23 avril 2023.

SPORT - Ce décès soudain bouleverse le monde de l’athlétisme. Le Kényan Kelvin Kiptum, favori pour le titre olympique au marathon des JO de Paris cet été, est mort dimanche 11 février dans son pays dans un accident de la route.

Les hommages à l’athlète de 24 ans se sont multipliés ces dernières heures. Légende du marathon, le Kényan Eliud Kipchoge s’est dit « profondément attristé ». « Il avait toute la vie devant lui pour atteindre l’excellence », a écrit sur X le double champion olympique du marathon (2016, 2021), qui a son camp d’entraînement à Kaptagat, non loin des lieux de l’accident dans l’ouest du Kenya.

La star kényane Faith Kipyegon, multiple championne du monde et olympique qui a battu les records du monde du 1 500 m et du 5 000 m l’an dernier, a elle exprimé sa tristesse sans mot, postant trois émojis en pleurs et un drapeau du Kenya sur son compte X.

« Kiptum était l’un des nouveaux espoirs les plus excitants à émerger dans le domaine de la course sur route ces dernières années », a souligné la fédération internationale d’athlétisme dans un communiqué.

« Nous sommes choqués et profondément attristés d’apprendre la perte dévastatrice de Kelvin Kiptum et de son entraîneur Gervais Hakizimana », a déclaré de son côté son président Sebastian Coe, rendant hommage à « un athlète incroyable ». « Il nous manquera beaucoup », a-t-il conclu.

« Kiptum était notre avenir »

« À quelques jours des Jeux olympiques, nous pleurons le départ prématuré d’un talent prometteur », a pour sa part réagi le président du Comité national olympique kényan, lui-même ancien marathonien, Paul Tergat, tandis que le double champion olympique (2012, 2016) kényan du 800 m David Rudisha a regretté « une énorme perte », dans des messages sur X.

Le président William Ruto a lui salué la mémoire d’« un sportif extraordinaire qui a laissé une trace extraordinaire » dans le sport, dans un message posté sur le réseau social X. « Kiptum était notre avenir », a-t-il affirmé.

Ci-dessous, d’autres réactions du monde du sport publiées sur X :

Kelvin Kiptum avait fait une irruption tonitruante dans le monde du marathon en battant à Chicago en octobre dernier le record du monde (2 h 00 min et 35 sec) détenu par Eliud Kipchoge, pour le troisième marathon de sa carrière seulement.

Il avait également remporté les deux précédents, à Valence en 2022 et Londres en 2023. Le phénomène kényan avait annoncé qu’il allait tenter de devenir le premier homme à courir un marathon officiel sous la barre symbolique des deux heures à Rotterdam le 14 avril.

À voir également sur Le HuffPost :

Super Bowl 2024 : Les Kansas City Chiefs l’emportent face aux 49ers de San Francisco

Finale de la CAN 2024 : la Côte d’Ivoire bat le Nigeria après un parcours à rebondissements