Publicité

Mort de Joséphine : ce coup de théâtre qui pourrait remettre en cause la thèse du suicide

En janvier 2018, une jeune femme prénommée Joséphine et âgée de 27 ans est retrouvée pendue, en position assise dans son appartement. Mais à l'époque l'enquête conclut qu'il s'agit d'un suicide. Pour ses proches, cette thèse est impossible. Le président de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a renvoyé toute la procédure pour homicide volontaire, rappelant la "nécessité de procéder avec méthode", et demandant qu'une "une prise en charge par un service de police judiciaire spécialisé, capable de consacrer à cette affaire le temps et le recul nécessaire, avec une technicité avérée".

En effet, plusieurs éléments restent toujours sans réponse. L'enquête ne s'est pas intéressée à de nombreux éléments troublants : le compte Google de Joséphine a enregistré une activité après son décès. Vers 18h, son podomètre enregistre un pic de pas, juste au moment de sa mort. Le corps de la victime, retrouvé assis sur le sol, pendu avec un foulard, est aussi très intriguant. En effet, en sachant que la patère fixée au mur à 1,5 du sol aurait du supporter le poids de la jeune femme qui faisait 70 kg pour 1,72.

Des proches qui demandent la réexamination de l'affaire

Les avocats des proches de la victime tentent de faire étudier une nouvelle fois l'affaire. "Malgré tout, rien n'avance, nous ne savons plus quoi dire à des parents qui sont à la recherche de la vérité depuis cinq ans. Ils n'ont même jamais été entendus par la juge (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle estime que sa fille de 11 ans est trop vieille pour les câlins
Constance Marten : qui est cette proche de la famille royale au coeur d'une affaire sordide et écoeurante ?
Meuse : les policiers font une horrible découverte sur l'ordinateur d'un agent de crèche
Elle tombe enceinte sous contraceptif, son bébé naît avec son stérilet dans la main
Michel Fourniret : ces mots ignobles qu'il a forcé une de ses jeunes victimes à lui dire après l'avoir violée