Mort de Jean-Claude Joly, candidat emblématique de la saison 6 de l'Amour est dans le pré

Jean-Claude avait participé à la saison 6 de
Jean-Claude avait participé à la saison 6 de

Jean-Claude Joly, candidat emblématique de la saison 6 de l'Amour est dans le pré a été retrouvé mort dans sa ferme à La Frenaye, en Seine-Maritime. Selon les informations du Courrier Cauchois, l'agriculteur âgé de 53 ans se serait pendu dans son étable dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 juin.

Il laisse sa compagne Maud, qu'il avait rencontrée lors de l'émission de M6, ainsi que leur fille Charlotte, née en septembre 2014.

"Les mots me manquent, mais pas mes larmes"

Grâce à son humour et son franc-parler, Jean-Claude Joly était devenu en 2011 la vedette de la sixième saison du programme, présenté par Karine Le Marchand. À l'issue de l'émission, le producteur laitier normand, alors âgé de 42 ans, s'était installé à La Frenaye avec Maud, l'une de ses deux prétendantes qui vivait jusqu'alors en Bourgogne. Leurs fiançailles avait été filmées et retransmises par M6 en 2012.

Émue par la nouvelle, Karine Le Marchand a pris la parole sur son compte Instagram pour rendre hommage à l'ancien candidat.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Comme le précise le Courrier Cauchois, Jean-Claude Joly avait été condamné en 2016 à 300 euros d'amende par le tribunal correctionnel du Havre pour des violences sur sa compagne. En raison de la notoriété du producteur laitier, à la suite de sa participation à l'émission, cette décision de justice avait été reprise par la presse nationale.

Cet étalage public avait été "mal vécu" par Jean-Claude et sa compagne Maud, indique le journal local.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles