Mort d'Emmanuel Faux, journaliste phare d'Europe 1

Berzane Nasser/ABACA

Europe 1 est de nouveau en deuil. Deux jours après la disparition de Christian Barbier, une autre voix historique de la station s'en est allée ce samedi 6 août. Il s'agit d'Emmanuel Faux, qui lui aussi, était connu pour avoir officié sur Europe 1 pendant pas moins de trente années, entre 1987 et 2017. Fils de l'avocate Gisèle Halimi, il avait fait ses premiers pas en tant que correspondant à Moscou et Jérusalem, avant de présenter les journaux. Le journaliste avait achevé sa carrière sur la station en animant 100% Présidentielle chaque dimanche. Spécialisé en politique, il avait publié plusieurs livres dont Plumes de l'ombre, les nègres des hommes politiques, La main droite de Dieu, enquête sur Mitterrand et l'extrême droite et L'affaire Arafat, l'étrange mort du leader palestinien.

À lire également

"Les gens l'adoraient" : Grosse émotion après la mort tragique de Mathis, 8 ans, jeune champion de moto

C'est Robert Namias, l'ancien directeur de l'information de TF1, qui a annoncé la triste nouvelle : "Une belle et grande voix d'Europe 1 pendant 30 ans. Il avait tout d'un grand. La culture, l'expérience et une immense générosité. Il va rejoindre sa mère, Gisèle Halimi au pays des ju...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles