Mort d'Elizabeth II: Jane Birkin, qui l'a rencontrée plusieurs fois, salue un "sans-faute"

Jane Birkin en juin 2015 - François Guillot - AFP
Jane Birkin en juin 2015 - François Guillot - AFP

Comme de nombreux Britanniques, la chanteuse Jane Birkin a été bouleversée par la mort d'Elizabeth II. Depuis la disparition de la monarque, survenue jeudi à l'âge de 96 ans, l'artiste campe "devant sa télé (...), non-stop", comme elle le confie au Parisien. Au-delà de son attachement à son pays d'origine, l'Angleterre, la mère de Charlotte Gainsbourg a eu l'honneur de rencontrer la reine à plusieurs reprises:

"La première fois, c’était dans la manufacture de dentelles de mon grand-père et de mon oncle", se souvient-elle dans les colonnes du quotidien.

"Comme j’étais la seule fille de la famille, c’est tombé sur moi de lui présenter un bouquet de fleurs. Je l’ai revue lors des présentations des films d’Agatha Christie dans lesquels je jouais, Meurtre au soleil, Mort sur le Nil, et lors du centenaire de l’Entente Cordiale France-Angleterre, en 2004."

"(Sa mort) me touche beaucoup", explique-t-elle encore au Parisien, en saluant "l'humour aiguisé" de la reine. "Ce qui est absolument charmant, c’est la dévotion que les gens avaient pour sa personne et sa drôlerie (...) Dans les moments difficiles, comme le Covid, elle a toujours su trouver les mots pour nous rassurer. Elle a su aussi avec le Commonwealth se soucier des gens. En fait, elle a fait un sans-faute", ajoute-t-elle.

Le nouveau roi "fera ça très bien"

Et d'avoir quelques mots pour le nouveau roi Charles III, qui lui a remis la médaille de l'ordre de l'Empire Britannique du temps où il était encore prince, et qui selon elle "fera ça très bien":

"Son premier speech était très bien, il a pensé à tout le monde, à son fils Harry. Et puis toute cette foule devant Buckingham qui lui présentait ses vœux de réussite. Il a fait déjà beaucoup de bonnes choses, pour l’écologie ou le Prince’s Trust pour les jeunes."

Un pays bouleversé

La disparition de la reine a plongé le Royaume-Uni dans une période de deuil national. Les citoyens ont afflué devant les châteaux de Balmoral, lieu de sa mort, de Windsor et de Buckingham pour y déposer des cadeaux.

De nombreux événements sont prévus par un protocole millimétré jusqu'aux funérailles d'Elizabeth II, qui auront lieu le 19 septembre à l'abbaye de Westminster. Elle reposera ensuite au château de Windsor, et plus précisément au Mémorial du roi George VI, un caveau où reposent ses parents et sa sœur Margaret.

Article original publié sur BFMTV.com