Mort d'Elizabeth II: le cercueil de la reine quitte ce dimanche Balmoral pour Édimbourg

Un deuil national a été décrété en Grande-Bretagne après la mort d'Elizabeth II. - Daniel Leal
Un deuil national a été décrété en Grande-Bretagne après la mort d'Elizabeth II. - Daniel Leal

Trois jours après son décès dans son château écossais de Balmoral, la reine Elizabeth II entame dimanche son dernier voyage: son cercueil quitte Balmoral pour Édimbourg, avant son retour solennel mardi à Londres pour ses funérailles d'Etat le 19 septembre.

Le corbillard royal doit quitter Balmoral, la résidence où la monarque aimait tant passer l'été, à 11h heure française par la route, pour arriver à Édimbourg, la capitale écossaise, aux alentours de 17h heure anglaise après un voyage de près de 300 kilomètres.

Une foule nombreuse est attendue sur le parcours du convoi funéraire, pour saluer une dernière fois celle qui avait régné 70 ans et 7 mois, présence familière et rassurante, mais toujours mystérieuse, ayant traversé imperturbable les époques et les crises.

La foule s'est vue prier de ne pas jeter des fleurs au passage du convoi, pour ne pas troubler l'agencement millimétré du dernier voyage de la souveraine de 96 ans, très aimée au Royaume-Uni.

Le cercueil séjournera une nuit dans la salle du trône d'Holyroodhouse

Le corbillard fera d'abord étape à Ballater, le village tout proche du château, puis à Aberdeen et Dundee avant de rejoindre Édimbourg. Le cercueil y passera la nuit dans la salle du trône d'Holyroodhouse, résidence royale officielle en Écosse.

Samedi, le palais de Buckingham a confirmé que les funérailles nationales auraient lieu le 19 septembre à l'Abbaye de Westminster à Londres, haut lieu des mariages, couronnements et enterrements royaux depuis près d'un millénaire.

Des dizaines de milliers de personnes devraient aussi lui rendre un dernier hommage au palais de Westminster, où son cercueil reposera du 14 au 19 septembre, avant les funérailles le 19, journée déjà déclarée fériée au Royaume-Uni.

Article original publié sur BFMTV.com