Publicité

Mort d’Yvan Colonna : l’État a proposé 200 000 euros d’indemnisation

Pour réparer le préjudice né du meurtre d'Yvan Colonna en prison, l'État a proposé 200 000 euros à la famille du militant.  - Credit:- / AFP
Pour réparer le préjudice né du meurtre d'Yvan Colonna en prison, l'État a proposé 200 000 euros à la famille du militant. - Credit:- / AFP

L'État a proposé environ 200 000 euros d'indemnisation aux membres de la famille d'Yvan Colonna pour réparer le préjudice né de son meurtre en prison et mettre un terme aux poursuites engagées contre l'administration, a indiqué mardi à l'AFP leur avocat. « En l'état actuel, on a cette proposition sur la table et seule une partie de la famille l'a pour le moment acceptée. Les choses ne sont pas encore clairement déterminées », a détaillé Me Patrice Spinosi, confirmant partiellement une information du Canard enchaîné.

Au nom de la famille d'Yvan Colonna, l'avocat avait déposé, début avril à Marseille, un recours administratif contre l'État après la mort du militant indépendantiste corse des suites de sa violente agression par un codétenu radicalisé, Franck Elong Abé, au sein de la prison d'Arles le 2 mars. Dans cette requête consultée par l'AFP, le montant total du préjudice de la famille d'Yvan Colonna, qui purgeait une peine de réclusion à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Érignac en 1998, avait été évalué à un million d'euros.

« Une somme plus importante que les barèmes habituels »

Pendant l'été, l'État a soumis une proposition d'indemnisation inférieure, d'un montant global « d'environ » 200 000 euros, a indiqué Me Spinosi. « C'est toutefois une somme significativement plus importante que les barèmes habituels », a-t-il assuré. Si cette proposition – qui n'est pas limitée dans le temps – était acceptée par l'ensemble des huit requérants, parmi l [...] Lire la suite