Publicité

Mort d’un maire de Normandie, Jean-Louis Renault, après avoir été percuté par une voiture sans conducteur

Jean-Louis Renault, maire de Saint-Jean-des-Bois, a été percuté par le véhicule d’un pompier volontaire, dont le frein à main avait été mal serré.

FAITS DIVERS - Une mort dans de tragiques circonstances. Jean-Louis Renault, 70 ans, maire de Saint-Jean-des-Bois, dans l’Orne, est décédé ce lundi 27 novembre au CHU de Caen après un terrible accident sur la voie publique.

Il est aux alentours de midi lorsque Jean-Louis Renault avise les pompiers d’un malaise rue Léon-Lelièvre, relatent nos confrères du quotidien Ouest France. Le maire reste sur place. Alors que l’édile venait d’apporter son aide, une voiture, sans conducteur, déboule dans la rue pentue et percute Jean-Louis Renault.

Le frein à main du véhicule aurait été mal serré, ont indiqué les gendarmes auprès de BFMTV Normandie. Selon les services de secours, la voiture en question appartiendrait à l’un des pompiers volontaires présent lors de l’intervention.

« Brutale disparition »

Jean-Louis Renault a été rapidement héliporté vers le centre hospitalier de Caen, mais a succombé à ses blessures vers 16 heures.

« J’adresse mes pensées émues, auxquelles j’associe l’AMF, à sa famille et à ses proches, ainsi qu’aux habitants de St-Jean-des-Bois », a écrit sur son compte X, ex-Twitter, David Lisnard, maire de Cannes et président de l’AMF.

« En mon nom personnel et au nom des élus du conseil départemental, bouleversés à l’annonce de cette brutale disparition, je tiens à adresser mes condoléances sincères et attristées à l’épouse du maire de Saint-Jean-des-Bois, à sa famille et à tous ses proches », a, quant à lui, réagi Christophe de Balorre, président du conseil départemental, dans un communiqué, cité par Ouest France.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

À Crépol après la mort de Thomas, Olivier Véran alerte sur le « risque de basculement dans notre société »

Romans-sur-Isère : gauche et Macronie dénoncent une « ratonnade », LR et RN très discrets

VIDÉO - Les Lyonnais s'inclinent une dernière fois devant Gérard Collomb