Publicité

Mort d’Emile : habitants "cloîtrés", "ambiance tendue”".. le village du Vernet retient son souffle

Samedi 30 mars 2024, un rebondissement de taille a relancé l'enquête sur la disparition d'Emile. En effet, une promeneuse a découvert des ossements ayant appartenu au petit garçon à un peu plus de deux kilomètres du Haut-Vernet, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, lieu où il avait été vu pour la dernière fois le 8 juillet 2023. Quelques jours plus tard, le 3 avril, nos confrères d'Enquêtes criminelles ont consacré une émission sur cette découverte importante. La journaliste Charlotte Durand, présente sur le plateau de l'émission, venait tout juste de rentrer du Haut-Vernet. Elle a ainsi pu témoigner de l'ambiance pesante qui pèse dans le hameau. "L'ambiance est forcément assez tendue parce que depuis ce week-end il y a des dizaines de gendarmes qui sont sur place et qui bloquent absolument tous les accès autour du Haut-Vernet sur plusieurs kilomètres à la ronde", a-t-elle ainsi déclaré dans un premier temps.

De nombreux habitants du Haut-Vernet ont fait le choix de se cloîtrer

Les gendarmes ont pour missions d'empêcher les journalistes de s'approcher trop près du lieu des fouilles où le crâne d'Emile a été retrouvé. "La plupart des habitants a choisi de se cloîtrer pour échapper à toute cette agitation", a ajouté la journaliste. Ce n'est pas la première fois que les habitants du hameau doivent faire face à cette agitation tant la disparition d'Emile avait attirer de nombreuses personnes en juillet 2023. Aujourd'hui, ils aimeraient simplement (...)

Lire la suite sur Closer

Mort de Shanon, 13 ans, violée : “Ils se considéraient comme…”, cette thèse qui va avoir du mal à convaincre
Astrologie 2024 : le signe du Capricorne aura-t-il de la chance en avril ?
Une petite fille revient avec une horrible calvitie de son école
Émile retrouvé mort : "Cela nous a prouvé que…", cette autre famille en souffrance qui a appris la nouvelle de plein fouet
TÉMOIGNAGE. “Enseignants, nous avons adopté l'un de nos élèves”