Publicité

Mort d’Emile : fissures, traumatismes, morsures… les premières expertises sur son crâne révélées

Depuis le samedi 8 juillet 2023, Emile n’avait donné aucun signe de vie. Le petit garçon, âgé de deux ans et demi, a mystérieusement disparu du domicile de ses grands-parents, dans le hameau dans le Haut-Vernet. Ce samedi 30 mars, une randonneuse a déposé un crâne à la gendarmerie. Les analyses ont pu confirmer qu’il s’agit bien d’Emile. Jean-Luc Blachon, le procureur de la République d'Aix-en-Provence, a tenu une conférence de presse ce mardi 2 avril. Il a apporté des précisions sur les premières expertises. “Le crâne présente de petites fractures et des fissures post-mortem”, a-t-il débuté avant d’ajouter : “Aucun traumatisme ante mortem n’a été observé”. Jean-Luc Blachon précise également qu’il y avait des “traces de morsure, probablement causées par un ou des animaux”. Mais qu’est-il arrivé à Emile ? Lors de cette conférence de presse, Jean-Luc Blachon a apporté de nombreuses précisions. Concernant les dents du petit garçon, une “maxillaire est absente, sans que l'on puisse savoir si elle s'est détachée naturellement ou sous la force d'une traction, a-t-il déclaré. A l’heure actuelle, aucune analyse n’a permis de découvrir si Emile a été victime d’une mauvaise chute ou s’il y a eu l'intervention d’une tierce personne. “L'aspect des os et des dépôts permet d'affirmer qu’ils n’ont pas été enfouis mais exposés longtemps aux variations météorologiques et aux intempéries”, a poursuivi (...)

Lire la suite sur Closer

Meghan Markle : ce prétexte tout trouvé dont elle pourrait se servir pour ne plus venir avec Harry au Royaume-Uni
Un des hommes les plus recherchés du Royaume-Uni pour d’horribles crimes arrêté 27 ans après sa fuite
Cancer de Charles III : ce signe révélateur d’une évolution de sa maladie ?
TÉMOIGNAGE. “Mes parents sont obsédés par mon ex-mari et continuent de l’inviter à la moindre occasion”
Quel est le meilleur aliment pour la pousse des cheveux ?