Publicité

Mort d’Emile au Vernet : corps déplacé, os enfouis… ces questions essentielles qui restent en suspens

Neuf mois après sa disparition, les ossements d’Emile ont été retrouvés. Le petit garçon de 2 ans et demi s’était volatilisé en juillet dernier. Il séjournait alors chez ses grands-parents dans le village du Haut-Vernet. Depuis le décès d'Emile, de nombreuses questions restent en suspens... Comment est mort le petit Émile ? Était-ce une chute accidentelle, un homicide involontaire ou un meurtre ? Pour le moment, la cause de son décès reste bien mystérieuse. Ce mercredi 3 avril, le procureur d'Aix-en-Provence s'est exprimé lors d'une conférence de presse. Après avoir adressé un mot aux parents d’Emile Soleil, il a fait un point sur les avancées de l’enquête tout en rappelant que les investigations se poursuivent...

Les causes de la mort d'Emile

Alors que les recherches vont se poursuivre dans les prochains jours, les enquêteurs ne sont pas plus avancés. "Aucun traumatisme avant la mort n’a été observé sur le crâne du petit Émile selon les premières analyses du crâne", d’après Jean-Luc Blachon, le procureur d'Aix-en-Provence. Il a ajouté qu’Emile présentait "de petites fractures et fissures post mortem", ainsi que "des traces de morsures par un ou des animaux". "Ces seuls os ne permettent pas de dire quelle est la cause de la mort d'Émile". Les enquêteurs ne savent donc pas si le corps a pu être déplacé ou si les vêtements se sont toujours trouvés là. "Les éléments connus ne renversent pas encore définitivement la possibilité (...)

Lire la suite sur Closer

“L’autre c*n, c’est moi !” : Yann Barthès fulmine contre Cyril Hanouna, sa réponse saignante
Mort d’Émile : "la vie continue" pour ses parents, cette aide bienvenue qui peut les épauler
Stéphane Plaza à l’hôpital : en blouse sur un brancard, ces photos choc pour une bonne raison
Accident de Pierre Palmade : "s’amuser en discothèque…", une victime ne décolère pas
Cancer de Kate Middleton : “deux hypothèses” sur la localisation de sa maladie, “on pencherait pour…”