Mort d’Anita Pointer, membre du groupe « Pointer Sisters »

Anita Pointer, membre du groupe Pointer Sisters derrière le tube « I’m so excited » est morte. Elle a été emportée par un cancer à l’âge de 74 ans (photo prise en 2014 à Vancouver à l’occasion d’un concert).

Âgée de 74 ans, celle qui a notamment fait danser la planète avec ses sœurs sur le tube « I’m so excited », souffrait d’un cancer.

MUSIQUE - Elle était l’une des voix d’un tube planétaire. La chanteuse américaine Anita Pointer, qui avait connu le succès dans les années 1970 et 1980 avec ses sœurs au sein du groupe de rythm and blues « Pointer Sisters », notamment avec le titre « I’m so excited », est décédée samedi 31 décembre à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer, a annoncé son agent.

« Je suis triste d’annoncer que ma cliente lauréate du Grammy Anita Pointer est décédée après une bataille héroïque contre le cancer », a déclaré Roger Neal sur Instagram.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Anita Pointer est morte à la veille du Nouvel an chez elle à Los Angeles, entourée de sa famille, a par ailleurs précisé l’agent auprès de CNN.

« Malgré notre profonde tristesse de la perte d’Anita, nous sommes consolés de la savoir dorénavant avec sa fille Jada et ses soeurs June et Bonnie, et en paix », a déclaré la famille Pointer dans un communiqué.

Entre disco, jazz, scat et même country

Le groupe, originaire d’Oakland en Californie, était formé à l’origine par Anita et ses sœurs June (décédée en avril 2006), Bonnie (décédée en juin 2020) puis Ruth. Elles avaient commencé à chanter dans l’église où leur père était pasteur à Oakland.

Les Pointer Sisters, marquées dans un premier temps par le jazz, le be-bop et le gospel, avaient sorti leur premier album en 1973 puis remporté durant leur carrière trois Grammy Awards. Leur incursion dans la musique country avec la chanson « Fairytale » en 1975 leur avait valu le premier, et elles avaient été invitées dans la salle légendaire du Grand Ole Opry de Nashville, une première pour des artistes noires.

Le groupe était passé à trois membres après la défection en 1977 de Bonnie, partie poursuivre une carrière solo. Cela n’avait pas empêché les Pointer Sisters de multiplier les succès au tournant des années 1980 -« Fire » , « He’s So Shy », « Slow Hand » ou l’incontournable « I’m so excited » -, avec un répertoire oscillant entre clins d’oeil au « scat » des années 1940 et le disco.

Si leur popularité avait décliné à la fin des années 1980, les Pointer Sisters ont continué à se produire en concert. June Pointer avait quitté le groupe en 2004, remplacée par une fille de Ruth, Issa.

VIDÉO - Mort d'Anita Pointer, chanteuse du groupe The Pointer Sisters (I'm so excited), à l'âge de 74 ans

Lire aussi

undefined

Mort d’Irène Cara, interpètre de « Fame »

undefinedundefined

Bob Welch: le guitariste et ancien membre du groupe anglais Fleetwood Mac est mort - VIDÉOS

undefined