Publicité

Mort d’Émile : "la vie continue" pour ses parents, cette aide bienvenue qui peut les épauler

C’est une affaire qui a un terrible dénouement. Depuis le 8 juillet 2023, Emile n’avait donné aucun signe de vie. Le petit garçon, âgé de seulement deux ans et demi, a disparu dans le hameau du Haut-Venet. Après plusieurs mois de recherches intenses, son crâne a été retrouvé le 30 mars dernier. L’enquête a donc pris un nouveau tournant puisque le but est maintenant de découvrir ce qui lui est arrivé. Michel Desplanches, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du Laus situé à une cinquantaine de kilomètres du Vernet, a pris la parole dans les colonnes du Figaro. Il a notamment évoqué la famille du petit garçon. On n’ignore pas que la vie continue malgré le passage de la mort”, a-t-il confié. La famille d’Emile doit maintenant apprendre à se reconstruire. Après plusieurs mois sans savoir ce qui était arrivé au petit garçon, une première réponse leur a été apportée. Comme l’a indiqué Michel Desplanches, Marie et Colomban sont des “pèlerins réguliers et sérieux du sanctuaire pour la miséricorde des pécheurs”. Très croyants, tous deux viennent régulièrement se recueillir, en toute discrétion. Ce que le recteur admire énormément. “Oui, je suis très touché par leur dignité. Là où tout le monde se répand, la famille est restée d’une grande discrétion et d’une grande pudeur. C’est tout à leur honneur”, a-t-il affirmé, précisant ensuite : “C’est pour cela que la famille du petit Émile a sollicité ici (...)

Lire la suite sur Closer

Il assiste au meurtre sordide d’un de ses amis, sa réaction hallucinante fait froid dans le dos
Romane Bohringer : “joie immense”, elle lance un grand projet autour d’une figure politique
Harry et Meghan : pourquoi la réélection de Donald Trump serait dramatique pour le couple
Marlène Jobert : cette immense balafre sur son visage qu’elle a cachée durant un an
Top Chef 2024 : les touchantes confidences d’Anicée sur le décès de son père