Publicité

Mort du comédien Roland Bertin de la Comédie-Française

Une triste nouvelle a été partagée par l'administrateur général de la Comédie-Française, Éric Ruf, ce mardi 20 février 2024 : "Je viens d'apprendre le décès de Roland Bertin, sociétaire et immense figure de notre Maison. Roland, notre Roland, celui dont nous avons tant aimé imiter les colères homériques et généreuses, la lippe si gourmande, le verbe si haut et l'exigence si radicale. Il s'est éteint doucement dans sa maison de retraite de Pont-l'Abbé en Bretagne, dans son sommeil".

À lire également

Danse avec les stars (UK) : un célèbre danseur meurt à l’âge de 44 ans

En 1955, Roland Bertin avait lancé sa carrière de comédien en participant à la fondation du Théâtre de Bourgogne, aujourd'hui appelé le Centre dramatique national de Bourgogne. Pendant près de soixante années de carrière, jusqu'en 2012, il a enchaîné les rôles : près d'une centaine au théâtre (Shakespeare, Anton Tchekhov, Marivaux, Christopher Marlowe, Nathalie Sarraute...), une cinquantaine à la télévision, et tout autant au cinéma. Sociétaire de la Comédie-Française de 1983 à 2001, il a reçu en 2009 le Molière du comédien dans un second rôle pour Coriolan de William Shakespeare.

Au cinéma, on a pu voir Roland Bertin à partir de 1969 sous la direction de Jean Renoir dans Le Petit Théâtre de Jean Renoir pour son premier rôle sur grand écran. Plus tard, il était à l'affiche de Charlotte for Ever de Serge Gainsbourg, Le Mari de la coiffeuse de Patrice Leconte ou encore Bernie et Enfermés dehors d' Albert Dupontel. Son dernier rôle étant en 2012 dans Bienvenue parmi nous de Jean Becker. À la télévision, les téléspectateurs l'ont découvert en 1971. Sa dernière apparition date de 2010 dans Contes et nouvelles ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi