Mort de Christine Keeler, mannequin de "l'affaire Profumo"

Christine Keeler, mannequin et danseuse britannique qui fut au coeur en 1963 d'un scandale resté dans les annales au Royaume-Uni comme "l'affaire Profumo", est morte à l'âge de 75 ans. /Photo d'archives/REUTERS

LONDRES (Reuters) - Christine Keeler, mannequin et danseuse britannique qui fut au coeur en 1963 d'un scandale resté dans les annales au Royaume-Uni comme "l'affaire Profumo", est morte à l'âge de 75 ans.

Ce scandale politique retentissant, du nom du ministre de la Guerre de l'époque, John Profumo, entraîna quelques mois plus tard la démission du Premier ministre Harold Macmillan.

Le scandale prit son origine dans une liaison que Christine Keeler, alors âgée de 19 ans, avait eue avec John Profumo en 1961 et se mua en affaire d'Etat quand il apparut que la jeune "call girl" était en même temps la maîtresse d'un attaché militaire soviétique, et espion supposé, Yevgueni Ivanov.

Le fait que John Profumo l'avait connue dans la propriété d'un riche ami, Lord Astor, alors qu'elle nageait nue dans la piscine titilla la presse à scandale qui ne lâcha plus l'affaire.

John Profumo fut contraint à la démission après avoir menti à la Chambre des communes au sujet de sa liaison. "L'affaire Profumo" est depuis lors considérée en Grande-Bretagne comme un marqueur dans les relations entre sexe et politique.

D'après son fils, Seymour Platt, Christine Keeler est décédée mardi soir. Elle souffrait depuis des mois d'une affection pulmonaire, a-t-il dit au Guardian.


(Costas Pitas, Gilles Trequesser pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages