Publicité

Mort de Christine Clari en Corse : pourquoi son corps a-t-il été exhumé et l'enquête relancée ?

Une mort atroce. Le 9 septembre 2020, Christine Clari, âgée de 67 ans, se noie sous les yeux de son compagnon, Franck Chevalier. Alors que le couple se trouve à la plage, en Corse, la victime ne pourra pas être sauvée. Le médecin légiste conclut à une mort par noyade, sans l’intervention d’un tiers. Interrogé sur RTL, son époux se confie : "Je me suis effondré dans le sable, c’était le cauchemar absolu". Entre lui et sa compagne, l’amour était important. Mais il décrit une relation totalement platonique. En effet, Christine Clari est à la tête d’un patrimoine important. Et elle en a fait profiter son compagnon. Oui mais voilà, ces sommes d’argent intéressent les enquêteurs. Si le dossier a été classé depuis longtemps par la justice, un enquêteur privé émet des doutes quant à la mort de la victime. En effet, ce dernier a découvert que peu avant sa mort, Christine Clari avait souscrit à plusieurs assurances-vie pour un montant de 1,35.000 euros. Tous ces contrats étaient au bénéfice de son compagnon. L’enquêteur s’est alors demandé si ces sommes ne seraient pas le mobile d’un possible crime. "Les contrats d’assurance-vie sont à son nom, mais aussi à celui de sa femme et de son fils, alors que Christine ne les connaissait pas", indique Ronan Folgoas, journaliste pour Le Parisien et invité de L'Heure du Crime.

Le compagnon de Christine Clari est dans l'attente de son procès

Autant d’éléments suspects aux yeux de l’enquêteur (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : “J’ai toujours des…”, sa mère donne des nouvelles de son petit ami Tao
Thierry Lhermitte : "Un petit drame", cet incident qui lui a fait faire des cauchemars
Il pense que son mal de dos est dû à une mauvaise literie mais meurt peu après d'une terrible maladie
Dordogne : une mère écrase tragiquement son petit garçon de 6 ans
Harry et Meghan : ils sortent du bois dans une vidéo au message clair