Mort de Charlotte Valandrey : l'actrice de Demain nous appartient est décédée à l'âge de 53 ans

Charlotte Valandrey est décédée

C'est une triste nouvelle qui vient de frapper le monde des séries. C'est sa famille qui a fait l'annonce auprès de l'AFP dans la soirée, la comédienne Charlotte Valandrey est décédée ce mercredi 13 juillet 2022 à l'âge de 53 ans.

Révélée en 1985 grâce son rôle dans le film Rouge Baiser, on avait ensuite pu la suivre sur le petit écran avec des rôles importants et mémorables dans les séries Les Cordiers, juge et flic (1991 - 2000) et Demain nous appartient (2017 - 2019). Souvenez-vous, elle avait incarné Laurence Moiret durant plus de 600 épisodes de la série quotidienne de TF1. Cette année, elle était également apparue dans un épisode inédit de Léo Matteï, Brigade des mineurs.

Le combat d'une vie

En plus de son talent salué par tous, l'actrice était également connue et admirée pour son combat contre la maladie. Atteinte du VIH à ses 18 ans, c'était en 2005 que Charlotte Valandrey avait révélé publiquement sa séropositivité dans son autobiographie intitulée L'Amour dans le sang. Suite à son succès, ce livre avait été adapté en téléfilm par France 3 en 2008, ce qui lui avait permis de jouer son propre rôle.

Un combat dans lequel elle avait jeté toutes ses forces, quitte à voir sa santé se dégrader. En 2003, la comédienne était en effet devenue la première séropositive greffée du coeur en France après avoir vu son coeur original...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de Laure Killing : l'interprète d'Elisabeth Vallorta dans Demain nous appartient est décédée
Demain nous appartient : Tristan Jerram confirme la mort de Noa, adieux émouvants de l'acteur sur Instagram
Mort de Charlotte Valandrey, l'hommage sobre de la série Demain nous appartient dans l'épisode du 14 juillet 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles