Publicité

Mort du chanteur Sam Cooke : cette théorie perturbante qui continue à faire du bruit

You send me, Wonderful world, A change is gonna come… Sam Cooke est à l’origine de nombreux titres qui ont marqué le monde de la musique au milieu du XXe siècle, au point d’être surnommé le “père spirituel” de la soul. Mais à seulement 33 ans, alors qu’il est en pleine ascension, son destin bascule lorsqu’il est retrouvé mort dans un hôtel minable de Los Angeles. Nous sommes le 11 décembre 1964, et Sam Cooke gît nu dans une mare de sang, tué par une balle tirée par la gérante de l’établissement. Cette dernière explique s’être défendue parce que le chanteur aurait voulu l’agresser sexuellement.   L’autopsie du corps révèle un taux d’alcool élevé et Elsa Boyer, une jeune femme qui a passé la soirée avec Sam Cooke, livre un témoignage similaire à celui de la gérante de l’hôtel. Sans creuser davantage, les policiers estiment qu’il s’agit d’un tir de légitime défense. A l’issue du procès, le jury tire la même conclusion, et le dossier est clos. Pourtant, de nombreux doutes subsistent, notamment parmi les proches de Sam Cooke. Ces derniers s’interrogent entre autres sur les raisons qui auraient poussé le chanteur à s’installer dans un hôtel miteux alors qu’il adorait les beaux endroits.

Mort de Sam Cooke : et s’il s’agissait d’un guet-apens ?

Pour eux, Sam Cooke a été attiré dans un guet-apens afin d’être dépouillé. Fait étrange : la gérante de l’hôtel (qui a (...)

Lire la suite sur Closer

Kate Middleton : ce geste qui n’est pas passé inaperçu après la naissance du prince Louis
Nicolas Puech : pourquoi le richissime héritier d’Hermès veut adopter son employé de maison
Astrologie 2023 : ce qui attend le signe du Poisson en décembre sur le plan de la santé
Star Academy 2023 : “Il a tout pour le faire”, cet élève que Victorien voit gagner la nouvelle saison
Monique Olivier manipulatrice ? Ce parloir piégé avec Michel Fourniret qui a dévoilé son vrai visage