Publicité

Mort du chanteur américain de country Toby Keith

Le chanteur américain de country Toby Keith, connu pour ses chansons patriotiques, controversées et ses odes à la boisson, est mort lundi soir à l'âge de 62 ans, selon un communiqué publié mardi sur son compte X (ex-Twitter).

Chapeau de cow-boy sur la tête, barbe rousse taillée en bouc, guitare sous le bras, drapeau américain en toile de fond, Toby Keith est une icône de la country, particulièrement adulée dans le Midwest américain.

"Toby Keith est décédé paisiblement la nuit dernière, le 5 février, entouré de sa famille. Il s'est battu avec grâce et courage", peut-on lire dans le communiqué publié sur son compte X.

Le chanteur originaire de l'Oklahoma, dans le sud des Etats-Unis, avait été diagnostiqué en 2022 avec un cancer de l'estomac.

Chauvinisme

Au cours de ses 30 années de carrière, jalonnées d'une quinzaine d'albums et de plusieurs succès, Toby Keith s'est fréquemment produit devant les troupes américaines à l'étranger. Son nationalisme a suscité la controverse, ses contempteurs le taxant de chauviniste.

En 2017, il fut la tête d'affiche de la cérémonie d'inauguration du républicain Donald Trump, président impopulaire dans le monde du spectacle et du divertissement. Mais il s'était également produit lors d'événements organisés par le prédécesseur démocrate du magnat de l'immobilier, Barack Obama.

Dans Courtesy of the Red, White and Blue (The Angry American) - "Avec l'aimable autorisation du rouge, blanc et bleu (L'Américain en colère)" - , titre sorti au lendemain des attentats du 11-Septembre 2001, il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère: "On va vous défoncer, c'est la manière américaine".

Toby Keith a aussi un important répertoire dédié aux effets supposés cathartiques de l'alcool, à l'instar de I Love This Bar ("J'aime ce bar"), Get Drunk and Be Somebody ("Se saouler et devenir quelqu'un"), Drinks After Work ("Boire un coup après le travail") ou encore Drunk Americans ("Les Américains saouls").

Beer For My Horses ("De la bière pour mes chevaux"), l'un de ses plus gros tubes, est consacré à la lutte contre la criminalité et la corruption.

Article original publié sur BFMTV.com