Mort de Benoît XVI: la dépouille du pape émérite exposée aux fidèles depuis ce lundi

Le corps du pape émérite Benoît XVI est exposé aux fidèles à la basilique Saint-Pierre de Rome, le 2 janvier 2023 - VATICAN MEDIA / AFP
Le corps du pape émérite Benoît XVI est exposé aux fidèles à la basilique Saint-Pierre de Rome, le 2 janvier 2023 - VATICAN MEDIA / AFP

Le corps de Benoît XVI, mort samedi à 95 ans, est exposé depuis ce lundi matin sous les ors de la basilique Saint-Pierre de Rome, où les fidèles peuvent lui rendre un dernier hommage avant ses funérailles jeudi.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les portes de l'immense basilique sont ouvertes au public depuis 09h jusqu'à 19h, puis le seront de nouveau de 07h à 19h mardi et mercredi.

L'entrée est libre et ne nécessite pas la réservation de billets, a précisé le Vatican qui a mis en place un important dispositif de sécurité pour l'occasion.

Les premières images de sa dépouille dévoilées

La dépouille de Joseph Ratzinger était restée jusqu'ici dans la petite chapelle privée du monastère où il vivait depuis sa renonciation en 2013, situé au coeur des jardins du Vatican.

Le Vatican a diffusé dimanche les premières photos du corps du pape émérite, allongé sur un catafalque, vêtu de rouge - la couleur du deuil papal - et coiffé d'une mitre blanche ornée d'une ganse dorée, un chapelet dans les mains. Un crucifix, un sapin de Noël et une crèche sont visibles dans l'arrière-plan.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le transfert de son corps à la basilique Saint-Pierre, la plus grande église catholique du monde pouvant accueillir des dizaines de milliers de fidèles, aura lieu ce lundi à l'aube.

La basilique est aussi l'un des lieux les plus saints du christianisme, puisqu'elle abrite la sépulture de saint Pierre, premier évêque de Rome dont les papes sont les successeurs.

Des funérailles présidées par le pape François

Dimanche, le pape François a de nouveau rendu hommage au "bien-aimé" Benoît XVI, "ce fidèle serviteur de l'Évangile et de l'Église".

Fervent gardien du dogme, Benoît XVI, qui avait renoncé en 2013 à sa charge à cause de ses forces déclinantes, s'est éteint samedi matin.

Les funérailles célébrées par François pour son prédécesseur, à la tête de l'Église catholique de 2005 à 2013, constitueront un événement inédit dans l'histoire deux fois millénaire de l'Église catholique, et mettront un point final à la cohabitation insolite des deux hommes en blanc.

La cérémonie, "solennelle mais sobre" selon le Vatican, se tiendra jeudi à partir de 09h30 place Saint-Pierre, là-même où les funérailles de son prédécesseur Jean Paul II avaient attiré un million de personnes en 2005. Le premier pape allemand de l'histoire moderne sera ensuite inhumé dans une crypte de la basilique.

Article original publié sur BFMTV.com