Publicité

Montpellier: ils tombent nez à nez avec un sanglier devant leur porte au quatrième étage

Une rencontre pas si inattendue. Mardi 6 février, les habitants d'un immeuble du quartier Mosson, de la ville de Montpellier, ont eu la surprise de tomber nez à nez avec un sanglier, installé sur le pallier du quatrième étage. Comme le raconte France 3 Régions, les riverains ont immédiatement averti les autorités, et un lieutenant de louveterie a pris l'affaire à sa charge.

Dans le calme, l'animal a finalement pu regagner l'extérieur du bâtiment et a été abattu.

"Animaux curieux et opportunistes"

Ce n'est pas la première fois que des sangliers sont observés dans des quartiers urbanisés. Afin d'éviter cette prolifération, plusieurs villes du pays, dont Marseille, ont pris des mesures. Ainsi, la cité phocéenne a décidé de publier un arrêté qui interdit de nourrir ces animaux.

Montpellier ne fait pas exception à la règle. Comme l'explique encore France 3 Régions, il n'est pas rare d'observer certains de ces mammifères aux alentours de la ville de l'Hérault, parfois même sur l'autoroute.

"Ce n'est pas que ce sont eux qui viennent en ville, c'est que l'urbanisme est allé vers eux. Les sangliers sont des animaux curieux et opportunistes. Ils peuvent s'adapter, s'imprégner de la vie de l'homme et deviennent presque des animaux domestiques", détaille Max Alliès, président de la Fédération départementale des chasseurs du département.

Parfois, ces animaux font leur apparition dans la rubrique des faits divers. À Montauroux, dans le département du Var, un homme a porté plainte après qu'un chasseur a tué Pumba, son sanglier de compagnie.

Article original publié sur BFMTV.com