Publicité

“Ils m'ont vraiment dégoûtée” : ce jour où Lorie a tiré un trait sur la musique

Dans son EP Hyper Lorie (Vol. 1) sorti sur les plateformes de streaming le 26 janvier dernier, la chanteuse signe un retour tout en nostalgie plus de six ans d'absence. Dans ce mini-album, qui sera bientôt suivi d'un deuxième volume, Lorie partage en duo cinq de ses tubes (Sur un air latino, Je serai (ta meilleure amie), J'ai besoin, d'amour...) avec cinq artistes de la jeune génération qui étaient fan de ses chansons il y a vingt ans, comme Adé ou Bilal Hassani. Pour en parler, Lorie fait actuellement le tour des médias et s'est notamment confiée dans l'émission RTL Bonsoir ce lundi 29 janvier.

À lire également

Les révélations de Sylvie Vartan sur la rivalité entre Johnny Hallyday et Claude François : "Johnny ne l'aurait pas laissé faire"

Qualifiant sa carrière de "magique" et "dingue" (huit millions de disques vendus, un million de spectateurs en quatre tournées, ndlr), elle ne garde toutefois pas un bon souvenir de l'industrie musicale. "J'ai eu des moments plus compliqués, à un moment où ça n'allait plus du tout avec ma maison de disques. Là, je suis partie en pleine sortie d'album parce qu'ils m'ont vraiment dégoûtée. Pendant dix ans, dès qu'on me parlait de chanter, je me mettais à pleurer. Je disais : 'Non mais en fait, vous n'avez pas compris, je ne chanterai plus jamais !'. Je pensais que j'avais vraiment tiré un trait là-dessus. Heureusement que j'avais la fiction", a déclaré celle qui a joué notamment dans Demain nous appartient sur TF1 et des téléfilms de France 3. L'an dernier, Lorie est devenue animatrice de l'émission sur la santé des femmes Brisons le tabon sur RMC Story. Aujourd'hui, elle se dit enfin réconciliée avec le chant et la musique, mais continue d'écrire et racontera son combat contre l'endométriose, sa maternité et Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi